La SEM voit éclore de nou­veaux pro­jets

La so­cié­té d’éco­no­mie mixte Ter­ri­toires adapte ses chan­tiers im­mo­bi­liers à la de­mande

La Montagne (Brive) - - Tulle - Julien Ba­chel­le­rie

Entre conven­tions pu­bliques et conces­sion d’amé­na­ge­ment, la SEM Ter­ri­toires pour­suit ses pro­jets im­mo­bi­liers en s’adap­tant aux be­soins d’au­jourd’hui.

Dans un contexte por­teur, avec no­tam­ment des taux d’em­prunt très bas, pour qui sou­haite in­ves­tir dans l’im­mo­bi­lier, la so­cié­té d’éco­no­mie mixte (SEM) Ter­ri­toires ­ an­cien­ne­ment Ter­ri­toires 19 ­ conti­nue de s’adap­ter à la to­po­gra­phie de Tulle, mais aus­si à la de­mande tout en res­tant très concur­ren­tiel. « Au­jourd’hui, nous de­vons ab­so­lu­ment in­té­grer les don­nées d’es­pace ex­té­rieur, comme par exemple un pe­tit jar­din, de sta­tion­ne­ment et d’ac­ces­si­bi­li­té. Ce sont les trois fac­teurs in­dis­pen­sables, et pas seule­ment à Tulle », sou­ligne Ka­rine Ma­dies, res­pon­sable moyenne et haute Cor­rèze pour Ter­ri­toires.

Com­po­ser avec le mar­ché

La struc­ture, qui oeuvre en in­ter­face avec plu­sieurs col­lec­ti­vi­tés dans la ré­no­va­tion et l’amé­na­ge­ment ur­bain, pour­suit ses chan­tiers à Tulle. Plu­sieurs réa­li­sa­tions ont ré­cem­ment été fi­na­li­sées, dont cer­taines ont trou­vé ac­qué­reur et d’autres sont en at­tente d’in­ves­tis­seurs.

Au titre de la conven­tion pu­blique d’amé­na­ge­ment (CPA) ­ le contrat le plus an­cien avec la col­lec­ti­vi­té, qui re­monte à 2001 ­ la SEM a re­ven­du plu­ sieurs pro­prié­tés en fa­vo­ri­sant la loi Mal­raux et le dé­fi­cit fon­cier.

Der­nier bâ­ti­ment ven­du, l’im­meuble si­tué au 85, rue de la Bar­rière va lais­ser place à plu­sieurs lo­ge­ments ré­no­vés. « Ce sont des biens que nous avons ache­tés en mau­vais état et pour les­quels nous sou­hai­tons trou­ver des in­ves­tis­seurs à qui vendre les études et le fon­cier, moyen­nant la réa­li­sa­tion de tra­vaux » pré­cise Ka­rine Ma­dies. Tou­jours au titre de la CPA, Ter­ri­toires pos­sède d’autres bâ­ti­ments en ré­serve fon­cière, dont la mai­son si­tuée au 4,6 rue Saint­mar­tial ou en­core celle du doc­teur Ma­schat, 3, rue Mé­noire, ac­quise de ré­cente date. « Pour cette der­nière, une étude a pré­vu de pou­voir y construire quatre T2 et un T3 en du­plex sur une sur­face to­tale de 232 m2 », in­dique la res­pon­sable.

Au titre de la conces­sion d’amé­na­ge­ment, la SEM a éga­le­ment me­né à bien plu­sieurs pro­jets de lo­tis­se­ments, avec à terme la né­ces­si­té de vendre l’en­semble des lots sor­tis de terre. Sur les 8 que compte le lo­tis­se­ment Jean­mou­lin, réa­li­sé en 20013, 2 cherchent en­core ac­ qué­reur. « Il s’agit de lots via­bi­li­sés ­ eau, gaz, élec­tri­ci­té et té­lé­phone ­ de 883 m2 et 1.854 m2. L’idée étant, à tra­vers ces lo­tis­se­ments, de pro­po­ser des ter­rains construc­tibles pour que les gens puissent s’éta­blir à Tulle et gar­der ain­si la po­pu­la­tion sur le ter­ri­toire », dé­taille Ka­rine Ma­dies.

Aux Fages, sur les 19 lots de dé­part, trois cherchent en­core ac­qué­reur. « 16 ont été ven­dus au bailleur so­cial Po­ly­gone. Un pro­jet de co­opé­ra­tive d’ha­bi­tants est en cours de ré­flexion pour ceux res­tants. Si ce der­nier n’était pas re­te­nu, ces 3 lots pas­se­raient en com­mer­cia­li­sa­tion tra­di­tion­nelle. »

Tou­jours en matière de lo­tis­se­ments, une étude de fai­sa­bi­li­té a été lan­cée en juin pour un pro­jet de 16 lots à la Croix­deBar. « Il s’agi­rait de par­celles de taille moyenne, entre 1.000 et 1.300 m2, si­tuées en zone se­mi­boi­sée, et pour les­quelles nous sou­hai­te­rions ga­gner en concur­rence avec de prix de 22 € à 24 € le m2, soit 10 € de moins que le prix moyen des lo­tis­se­ments sur le ter­ri­toire », ex­plique Ka­rine Ma­dies.

Lo­tis­se­ment à La Croix­de­bar

Éga­le­ment à l’étape de pro­jet, une opé­ra­tion est en­vi­sa­gée au ni­veau du 50, ave­nue Vic­torHu­go. « L’ob­jec­tif se­rait de dé­mo­lir une mai­son ac­quise en 2012 pour créer une liai­son pié­tonne avec le quai de Ri­gny, via un parc et une pas­se­relle, avec comme fi­na­li­té d’in­ci­ter au sta­tion­ne­ment sur le quai. Nous pré­voyons éga­le­ment de rem­pla­cer le bâ­ti­ment dé­truit par un nou­veau à vo­ca­tion com­mer­ciale, ce qui consti­tue­rait la pre­mière phase de ce chan­tier. »

En­fin, une vaste opé­ra­tion est éga­le­ment en cours de fi­na­li­sa­tion rue Louis­mie, dans l’an­cienne école de l’al­verge. « Il s’agit d’une mai­son bien orien­tée, avec un beau stan­ding et une vue dé­ga­gée, où 5 lo­ge­ments sont en­vi­sa­gés. Si c’est va­li­dé, nous pour­rions lan­cer une pré­com­mer­cia­li­sa­tion en 2017 », conclut la res­pon­sable. ■

PHO­TO L. FAYET

RUE DE LA BAR­RIÈRE. Une opé­ra­tion de ré­no­va­tion a été fi­na­li­sée pour créer quatre lo­ge­ments.

PHO­TO A. GAU­DIN

LES FAGES. Sur 19 lots du lo­tis­se­ment, 16 ont été ven­dus à Po­ly­gone et sont en cours de construc­tion.

PHO­TO A. GAU­DIN

RUE LOUIS-MIE. L’an­cienne école de l’al­verge, si­tuée au 51 bis, de­vrait une fois ré­no­vée ac­cueillir cinq lo­ge­ments de beau stan­ding.

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.