Les cinq der­nières chances

Duel Ros­berg­ha­mil­ton pour le titre

La Montagne (Brive) - - Sport -

Le­wis Ha­mil­ton va de­voir adop­ter une at­ti­tude très « zen » pour re­lan­cer le Cham­pion­nat du monde, di­manche, à Su­zu­ka. Il ne lui reste plus que cinq chances face à son co­équi­pier Ni­co Ros­berg.

Trois jours après son aban­don en Ma­lai­sie, à 15 tours de l’ar­ri­vée, alors qu’il do­mi­nait la course de la tête et des épaules, les ex­pli­ca­tions de­man­dées par Le­wis Ha­mil­ton, à chaud, n’avaient tou­jours pas été don­nées, hier, par l’écu­rie Mer­cedes­amg, en route vers un troi­sième titre mon­dial d’af­fi­lée, pi­lotes et construc­teurs.

Dans le com­mu­ni­qué de pré­sen­ta­tion de cette 17e manche de la sai­son 2016, To­to Wolff, le Team Prin­ci­pal, ad­met « qu’il n’y pas d’ex­pli­ca­tion ra­tion­nelle » à la casse bru­tale du mo­teur d’ha­mil­ton, par­ti en fu­mée.

La bonne nou­velle, se­lon le Di­rec­teur tech­nique Pad­dy Lowe, c’est que « mal­gré la casse de di­manche, Le­wis dis­pose dé­sor­mais du même stock de mo­teurs que Ni­co (Ros­ berg) pour les cinq der­niers GP, y com­pris les mo­teurs “usés” qui peuvent être uti­li­sés pen­dant les es­sais libres (de­main et sa­me­di ma­tin, ndlr). Donc il ne de­vrait pas y avoir d’autre im­pact sur son programme », es­père Lowe.

Le bi­lan comp­table, c’est que Ros­berg compte dé­sor­mais 23 points d’avance sur Ha­mil­ton dans la course au titre mon­dial, et que l’an­glais vi­se­ra à nou­veau à Su­zu­ka, comme à Se­pang di­manche der­nier, le 50e suc­cès de sa car­rière en F1 et/ou son 100e po­dium. Sur un cir­cuit où il s’est dé­jà im­po­sé trois fois : en 2007 dans une Mcla­ren, en 2014 et 2015 dans une Flèche d’ar­gent.

Ros­berg n’a ja­mais ga­gné au Ja­pon, mais il n’avait ja­mais ga­gné non plus en Bel­gique, en Ita­lie et à Sin­ga­pour, sur les trois cir­cuits où il a ra­flé, en trois se­maines, les 75 points dis­po­nibles. Si l’on ra­joute les 15 points de di­manche à Se­pang, suite à sa re­mon­tée fan­tas­tique de­puis la 21e place où l’avait plon­gé son ac­cro­chage avec la Fer­ra­ri de Sebastian Vet­tel, c’est lui l’homme en forme du mo­ment. Mais il n’est pas le seul.

Daniel Ric­ciar­do gon­flé à bloc

« Je pense vrai­ment qu’on se­ra plus com­pé­ti­tifs à Su­zu­ka », a dit Daniel Ric­ciar­do, le vain­queur du GP de Ma­lai­sie et pi­lote Red Bull. Le dé­fi re­pré­sen­té par son jeune co­équi­pier, Max Vers­tap­pen, 19 ans, ne lui a pas fait perdre le sou­rire, et les deux porte­flam­beaux de l’écu­rie de Mil­ton Keynes ont trou­vé un mode opé­ra­toire très sa­tis­fai­sant.

Ce dou­blé Red Bull, le 17e de­puis 2009 mais le pre­mier de­puis le GP du Bré­sil 2013 (Vet­tel­web­ber), est une preuve de leur ma­tu­ri­té, en plus de leur ta­lent évident de­puis qu’ils sont ar­ri­vés en F1. ■

TITRE. Plus que cinq courses pour dé­par­ta­ger Ni­co Ros­berg et Le­wis Ha­mil­ton au clas­se­ment des pi­lotes.

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.