Quelle so­li­da­ri­té ?

La Montagne (Brive) - - France & Monde - BER­NARD STÉ­PHAN ber­nard.ste­phan@cen­tre­france.com

L’ap­pel au bé­né­vo­lat jus­ti­fiet­il la li­mi­ta­tion de l’uni­ver­sa­li­té d’un droit ? C’est ce qu’a vou­lu faire le Con­seil dé­par­te­men­tal du Haut­rhin en sou­met­tant le ver­se­ment du RSA à un en­ga­ge­ment bé­né­vole de quelques heures de la part des bé­né­fi­ciaires. Im­pos­sible, a ré­pon­du le tri­bu­nal au nom de l’uni­ver­sa­li­té, re­je­tant la mise sous condi­tion d’un droit.

Cette dé­ci­sion in­ter­vient la se­maine du congrès na­tio­nal des dé­par­te­ments réunis à Poi­tiers, qui lancent un SOS, car crou­lant sous le double poids des po­li­tiques de so­li­da­ri­té et des ré­duc­tions des dé­penses pu­bliques. La nou­velle or­ga­ni­sa­tion ter­ri­to­riale a po­sé la règle d’un par­tage des charges et des in­ter­ven­tions, en sup­pri­mant ce qui était un mal français : la clause de com­pé­tence gé­né­rale. Celle­ci per­met­tait à chaque étage du mil­le­feuille français de fi­nan­cer le même pro­jet. Dé­sor­mais à cha­cun son dos­sier, les dé­par­te­ments ayant en charge les actions de so­li­da­ri­té dont le RSA.

Alors trop d’aides so­ciales ? La réa­li­té est moins sim­pliste. Le RSA est un amor­tis­seur so­ cial né­ces­saire en pé­riode de chô­mage de masse. La seule so­lu­tion pour ré­duire le nombre de bé­né­fi­ciaires est d’agir sur l’em­ploi. Et quelles se­raient la lo­gique et la jus­ti­fi­ca­tion d’un dis­cours qui plai­de­rait pour la sup­pres­sion de L’ISF et en même temps pour la ré­duc­tion des aides so­ciales ?

Alors que ré­pondre aux dé­par­te­ments et à ceux qui dé­noncent le ma­quis de la so­li­da­ri­té ? Peut­être « re­ve­nu uni­ver­sel ». Un thème qui fait ir­rup­tion dans la cam­pagne élec­to­rale. Après Benoît Ha­mon, Ma­rine Le Pen, Ch­ris­tine Bou­tin, c’est Na­tha­lie Kos­cius­ko­mo­ri­zet, Ar­naud Mon­te­bourg, Eva Jo­ly et Frédéric Le­febvre qui se pro­noncent pour le re­ve­nu uni­ver­sel, ce fi­let de sé­cu­ri­té pour tous afin de ré­pondre au spectre du chô­mage de masse du­rable. Est­ce le pro­duit mi­racle qui rem­pla­ce­rait toutes les al­lo­ca­tions ac­tuelles en une seule ? Il au­rait l’ef­fet du choc de sim­pli­fi­ca­tion et du choc de so­li­da­ri­té. La Fin­lande et la Ca­li­for­nie en­vi­sagent de l’ap­pli­quer. Alors pa­rions que le dé­bat qu’il sus­cite ne fait que com­men­cer.

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.