Bus­se­reau à l’of­fen­sive

Les élus veulent ré­for­mer la col­lec­ti­vi­té

La Montagne (Brive) - - France & Monde - Olivier Chap­pe­ron olivier.chap­pe­ron@cen­tre­france.com

Les conseillers dé­par­te­men­taux sont réunis de­puis hier et jus­qu’à de­main à Poi­tiers. Au-de­là du constat sur la si­tua­tion fi­nan­cière, Dominique Bus­se­reau, le pré­sident de l’as­so­cia­tion des dé­par­te­ments de France (Les Ré­pu­bli­cains), veut faire des pro­po­si­tions aux can­di­dats à la pré­si­den­tielle.

Après une se­maine de mo­bi­li­sa­tion contre le désen­ga­ge­ment de l’état, à l’ap­pel de l’as­sem­blée des dé­par­te­ments de France (ADF), les élus dé­par­tem­en­taux se re­trouvent à Poi­tiers (Vienne) jus­qu’à de­main pour un congrès à l’am­biance re­ven­di­ca­tive. Les fi­nances dé­par­te­men­tales sont ex­sangues dans nombre de col­lec­ti­vi­tés et les pré­vi­sions pour la fin d’an­née sont ca­tas­tro­phiques pour le paie­ment du RSA. Dominique Bus­se­reau veut faire du congrès un mo­ment fort en pro­po­si­tions. ■ Dans quel état d’es­prit sont les élus au­jourd’hui ? Le même que nos col­lègues maires, conseillers in­ter­com­mu­naux ou ré­gio­naux par rap­port aux baisses de do­ta­tions. Tout le monde constate la même perte de re­ve­nus. Le pro­blème es­sen­tiel pour nous, ce sont les al­lo­ca­tions so­ciales. Car, il manque à la sphère dé­par­te­men­tale chaque an­née 8 mil­liards d’eu­ros de l’etat pour payer le RSA, L’APA pour les per­sonnes âgées ou la pres­ta­tion de com­pen­sa­tion du han­di­cap. Il faut trou­ver une so­lu­tion glo­bale avec l’état. Ce gou­ver­ne­ment est en fin de par­cours. On n’abou­ti­ra pas à grand­chose avant l’élec­tion pré­si­den­tielle et les lé­gis­la­tives. ■ Vous at­ten­dez une nou­velle me­sure d’ur­gence ? Nous au­rons une au­mône. Nous avons per­çu 50 mil­lions d’eu­ros pour dix dé­par­te­ments en grande dif­fi­cul­té l’an der­nier. Cette an­née, on nous an­nonce 200 mil­lions alors qu’on nous avait laissé en­tre­voir 400 mil­lions. Ce­la ne fe­ra pas grand­chose pour cha­cun. ■ Des dé­par­te­ments sont-ils au­jourd’hui au bord de la ces­sa­tion de paie­ment ? Les dé­par­te­ments qui su­bissent la dés­in­dus­tria­li­sa­tion, je pense au Nord, aux Ar­dennes, mais aus­si ceux très ru­raux comme la Creuse ou la Cor­rèze souffrent énor­mé­ment. Là où on de­vrait construire des col­lèges, on ne les construit pas, on ins­talle la fibre sur 20 ans plu­tôt que 10. Alors en fin d’an­née, les dé­par­te­ments ver­se­ront bien les pres­ta­tions so­ciales mais une qua­ran­taine ne rem­bour­se­ra pas la Caisse d’al­lo­ca­tion fa­mi­liale ou la MSA lo­cale.

■ L’état vient d’an­non­cer une re­va­lo­ri­sa­tion du RSA… De 2 % ce qui est très bien pour les al­lo­ca­taires mais qui re­pré­sente 300 mil­ lions d’eu­ros en an­née pleine. Dans le pro­jet de loi de fi­nances, cer­taines com­pen­sa­tions qui nous sont dues vont nous être re­ti­rées par le biais d’un ar­ticle de loi de fi­nances. On a l’im­pres­sion que le gou­ver­ne­ment charge la barque avant de s’en al­ler ■ La so­lu­tion pour­rait-elle ve­nir d’une ré­forme de la fis­ca­li­té ? On ne va pas sim­ple­ment râ­ler lors de ce congrès, on va faire des pro­po­si­tions et les vo­ter ce jeu­di ma­tin. Nous les pré­sen­te­rons à tous les can­di­dats dé­mo­crates à l’élec­tion pré­si­den­tielle au cours d’une ren­contre au Sé­nat en fé­vrier. On va pré­sen­ter des so­lu­tions pour la so­li­da­ri­té na­tio­nale, sur l’or­ga­ni­sa­tion des pou­voirs avec une plus grande dé­cen­tra­li­sa­tion et pour une sim­pli­fi­ca­tion fis­cale. Plus per­sonne n’y com­prend rien. ■ Sans ces ré­formes, les dé­par­te­ments sont-ils condam­nés ? Le gou­ver­ne­ment a en­ten­du les Français qui sont at­ta­chés aux dé­par­te­ments. Pour le monde ru­ral l’es­pace de so­li­da­ri­té ter­ri­to­riale c’est le dé­par­te­ment. Si on les af­fai­blit, on conti­nue à af­fai­blir la ru­ra­li­té. C’est le mo­dèle français de proxi­mi­té qui peut être re­mis en cause. Or c’est une force pour notre co­hé­sion na­tio­nale d’avoir un tis­su très dé­cen­tra­li­sé. Il faut donc confor­ter cette dé­cen­tra­li­sa­tion. ■

S. PARA

PRO­PO­SI­TIONS. Le pré­sident de L’ADF veut faire adop­ter plu­sieurs ré­formes aux élus dé­par­te­men­taux ce ma­tin.

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.