Le der­nier bud­get du quin­quen­nat Hol­lande

La Montagne (Brive) - - France & Monde -

Le gou­ver­ne­ment a pré­sen­té, hier, en Con­seil des mi­nistres, le der­nier pro­jet de bud­get de la Sé­cu du quin­quen­nat, pro­met­tant à quelques mois de la pré­si­den­tielle un qua­si-re­tour à l’équi­libre des comptes.

A sept mois de l’élec­tion pré­si­den­tielle, la mi­nistre des Af­faires so­ciales, Ma­ri­sol Tou­raine, a pro­mis, lors de la pré­sen­ta­tion il y a une di­zaine de jours du pro­jet de loi de fi­nan­ce­ment de la Sé­cu­ri­té so­ciale pour 2017, de ra­me­ner le dé­fi­cit du ré­gime gé­né­ral (ma­la­die, re­traites, fa­mille, ac­ci­dents du tra­vail) à 400 mil­lions d’eu­ros, contre 3,4 mil­liards en 2016. « En 2017, il n’y au­ra plus de trou de la Sé­cu », avait­elle dé­cla­ré.

Deux branches se­raient ex­cé­den­taires, (ac­ci­dents du tra­vail et re­traites), tan­dis que la fa­mille se­rait à l’équi­libre et l’as­su­rance ma­la­die, elle, en dé­fi­cit de 2,6 mil­liards d’eu­ros.

Ce se­rait une pre­mière de­puis 2001. Le solde, qui était alors po­si­tif de 1,2 mil­liard d’eu­ros, n’avait en­suite ces­sé d’être né­ga­tif jus­qu’à at­teindre 23,9 mil­liards d’eu­ros en 2010, puis 13,3 mil­liards d’eu­ros à l’ar­ri­vée du gou­ver­ne­ment, en 2012. Une com­po­sante de taille de la Sé­cu­ri­té so­ciale, le Fonds de so­li­da­ri­té vieillesse, qui verse le mi­ni­mum vieillesse et les co­ti­sa­tions re­traite des chô­meurs, a ce­pen­dant été omise par Ma­ri­sol Tou­raine. Son dé­fi­cit pré­vu est de 3,8 mil­liards d’eu­ros : en l’in­té­grant, le trou glo­bal de la Sé­cu at­tein­drait donc 4,2 mil­liards d’eu­ros contre 7,2 en 2016.

Pour réa­li­ser son ob­jec­tif, le gou­ver­ne­ment concentre ses me­sures sur la branche ma­la­die. Cette der­nière de­vra réa­li­ser 4 mil­liards d’eu­ros d’éco­no­mies (3,4 en 2016), tout en ap­pli­quant dans le même temps des re­va­lo­ri­sa­tions dans la fonc­tion pu­blique hos­pi­ta­lière et chez les mé­de­cins li­bé­raux pour un mon­tant to­tal de plus d’un mil­liard d’eu­ros.

Gé­né­riques

Les prin­ci­pales me­sures visent les mé­di­ca­ments, avec un meilleur contrôle des prix de ceux bé­né­fi­ciant d’au­to­ri­sa­tions tem­po­raires d’uti­li­sa­tion avant leur mise sur le mar­ché, ou en­core la pro­mo­tion des mé­di­ca­ments gé­né­riques.

Les hô­pi­taux se­ront une fois de plus lar­ge­ment sol­li­ci­tés et de­vront four­nir en­core plus d’ef­forts qu’en 2016. Il leur est de­man­dé d’éco­no­mi­ser près de 1,5 mil­liard d’eu­ros dont 845 mil­lions en terme d’ef­fi­ca­ci­té hos­pi­ta­lière, no­tam­ment grâce à la mu­tua­li­sa­tion des achats entre éta­blis­se­ments ap­par­te­nant à un même Grou­pe­ment hos­pi­ta­lier de ter­ri­toire. La ré­duc­tion des du­rées d’hos­pi­ta­li­sa­tion se­ra éga­le­ment pour­sui­vie et doit per­mettre 640 mil­lions d’eu­ros d’éco­no­mies. ■

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.