L’ins­tinct du bu­teur coule dans les veines d’amine Kar­raoui

Amine Kar­raoui n’a que quelques sé­lec­tions dans les jambes. Mais son rôle pour­rait gran­dir au sein de cette équipe de France, s’il conti­nue à pro­gres­ser.

La Montagne (Brive) - - Sports Limousin - Ké­vin Ro­man

De­puis tout pe­tit, Amine Kar­raoui joue au foot. « J’ai com­men­cé dans le club de mon quar­tier à Le­mas­son. Puis, en­suite, comme j’ai dé­mé­na­gé, j’ai chan­gé de club et, à 14 ans, je suis par­ti au Mont­pel­lier Hé­rault », lance l’at­ta­quant à l’ac­cent du sud bien pro­non­cé. Chose nor­male pour un en­fant de Mont­pel­lier.

29 buts avec les U17 de Mont­pel­lier

Mais der­rière son vi­sage ju­vé­nile et ses pe­tites hé­si­ta­tions quand les ques­tions tombent, se cache un foot­bal­leur qui est at­ti­ré par le but. « J’aime mar­quer. De­puis tout pe­tit, j’ai tou­jours joué de­vant et j’ai tou­jours vou­lu mar­quer des buts », avoue ce­lui qui, la sai­son der­nière, a fait trem­bler les fi­lets à 29 re­prises avec les U17 mont­pel­lié­rains.

Une sai­son ex­cep­tion­nelle qui ré­com­pense « tous les ef­forts que j’ai pu faire de­puis des an­nées, ana­lyse Amine. Après, c’est mon tra­vail de mar­quer des buts pour ré­com­pen­ser le tra­vail col­lec­tif. »

Ce­la tombe bien, c’est aus­si le tra­vail que lui de­mande son sé­lec­tion­neur, Ber­nard Dio­mède. « Il sort d’une sai­son pleine avec les jeunes de Mont­pel­lier. C’est un de mes bu­teurs », sou­ligne le cham­pion du monde 1998. Ce rôle de bu­teur at­ti­tré, Amine l’ac­cueille avec joie. « C’est mon job et mon rôle. Mais dans cette sé­lec­tion, cha­cun à un rôle im­por­tant. Notre gar­dien doit ar­rê­ter les buts. Moi, je dois en mar­quer. »

Le mes­sage est clair et, même après des cen­taines de buts dé­jà à son ac­tif, la joie reste tou­jours la même. « Je suis juste heu­reux quand les fi­lets tremblent. C’est quelque chose de spé­cial de mettre un but. De­puis tout pe­tit, j’ai cette en­vie de mar­quer dans mon sang. C’est comme ça. »

« L’amour de ce maillot (bleu) »

Et avec le maillot bleu sur les épaules, Amine Kar­raoui rêve de grandes choses. « Quand je vois les A sur un ter­rain, j’ai beau­coup d’émotion. Ça me mo­tive et au­jourd’hui, ces joueurs me donnent l’amour de ce maillot et l’en­vie de tout don­ner pour cette équipe de France. Mon but res­te­ra tou­jours le même : ce­lui d’être per­for­mant. » ■

PHOTO BRI­GITTE AZZOPARD

BU­TEUR. Amine Kar­raoui (à droite) l’af­firme : « Mon job, c’est de mar­quer des buts »

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.