TOUR Pa­na­zol : trois rai­sons d’es­pé­rer

L’AS Pa­na­zol re­çoit Aixe à Mor­pié­nas, de­main

La Montagne (Brive) - - Sports Football - Ré­gi­nald Ma­rie re­gi­nald.ma­rie@cen­tre­france.com

Pe­tit Pou­cet li­mou­sin de la Coupe de France, Pa­na­zol (D1) rêve d’un nou­vel ex­ploit face à Aixe-sur-vienne (DHR), de­main, lors du 5e tour. Avec des rai­sons d’es­pé­rer.

Trois di­vi­sions d’écart, un ad­ver­saire in­vain­cu, un groupe pri­vé de plu­sieurs joueurs clés : L’AS Pa­na­zol ne part pas avec les fa­veurs des pro­nos­tics, de­main après­mi­di, face L’AS Aixoise. Néan­moins, le groupe d’amine Ih­rab pos­sède plus d’une corde à son arc. Voi­ci trois ar­gu­ments qui peuvent pe­ser en fa­veur de L’ASP.

Pa­na­zol aime les sur­prises. 1 De­puis la sai­son dernière, le club pa­na­zo­lais est pas­sé maître dans l’art de trou­bler la AS Pa­na­zol. Alves, Mal­ha, Ban­gou­ra, Me­louk, I. Ouan­jine, Ya­hia, Ra­vet­to, Arab, Bet­ta­har, Mand­je­ku, O. Ouan­jine, Mou­lai, Ma­koun, Ih­rab. AS Aixe-sur-vienne. Lé­vêque, Fla­vi­gny, Sal­ve­tat, D. Pajot, M. Pajot (?), Billard, Tin­ti­gnac, Es­ca­rieux, Ver­da­vaine, Ro­dri­guez, Bor­deau, Baillar­geat, Ri­bei­ro, Gorce, Bes­sa­la, Cha­broux (?). hiérarchie éta­blie. De­puis août 2015, le pen­sion­naire de 1re di­vi­sion de Dis­trict a mis au ta­pis sept clubs de ni­veau su­pé­rieur : un de DH, un de DHR, trois de PH et de deux de PL. Il y a un an, à ce même stade de la com­pé­ti­tion, Pa­na­zol avait dé­jà éli­mi­né une for­ma­tion de Di­vi­sion d’hon­neur ré­gio­nale, Gou­zon. Les ban­lieu­sards savent donc comment s’y prendre pour s’im­po­ser face à Aixe, d’au­tant plus qu’ils comptent dans leurs rangs des joueurs qui ont dé­jà évo­lué à des ni­veaux ré­gio­naux, voire na­tio­naux.

Un dé­but de sai­son ca­non. 2 Sept vic­toires en sept matchs, 27 buts mar­qués pour seule­ment 4 buts en­cais­sés. Aus­si bien en Coupe de France qu’en cham­pion­nat, Pa­na­zol im­pres­sionne de­puis la re­prise. « Nous réa­li­sons un très bon dé­but de sai­son. On a tout ga­gné, même nos matchs ami­caux, sou­ligne Amine Ih­rab, qui a pris les rênes de L’AS Pa­na­zol lors de l’in­ter­sai­son es­ti­vale. Pour ce match de Coupe, nous n’avons au­cune pres­sion et notre ob­jec­tif est de mon­trer une bonne image. »

Un men­tal à toute 3 épreuve. En s’im­po­sant à plu­sieurs re­prises aux tirs au but la sai­son dernière, les Pa­na­zo­lais ont dé­mon­tré des ver­tus propres à la Coupe de France. En par­ve­nant jus­qu’au 5e tour cette sai­son, L’ASP a confir­mé ses pré­dis­po­si­tions pour cette com­pé­ti­tion : « J’ai des joueurs de ca­rac­tère et c’est im­por­tant en Coupe, confirme Amine Ih­rab. D’ailleurs, j’ac­corde plus d’im­por­tance à l’état d’es­prit qu’aux qua­li­tés foot­bal­lis­tiques lorsque je re­crute un joueur. »

L’ex­joueur du LFC ap­porte ton son sa­voir­faire au club du pré­sident Do­mi­nique Mou­nier, entre son riche vé­cu et cette force men­tale in­dé­niable. Et quand il est ques­tion de la Coupe de France, Ih­rab est en ter­rain conquis. Lui qui a pris part à l’épo­pée li­mou­geaude de la sai­son 2011­2012 avec un 16e de fi­nale à la clé. Mais cette fois­ci, un billet pour le 6e tour suf­fi­rait am­ple­ment à son bon­heur. ■

DE­MAIN (15 HEURES)

PHO­TO BRIGITTE AZZOPARD

COACH. Amine Ih­rab ap­porte toute son éner­gie et son ex­pé­rience au groupe pa­na­zo­lais.

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.