L’ho­ri­zon po­li­tique se dé­gage

La Montagne (Brive) - - Tendances Bourse - Fran­çois Mon­nier

La Bourse res­pire. Les nuages po­li­tiques mas­sés de­puis la fin du prin­temps au-des­sus de l’eu­rope et des États-unis se dis­sipent. Alors que les der­niers son­dages donnent tou­jours le camp du non ga­gnant lors du ré­fé­ren­dum pré­vu en Ita­lie le 4 dé­cembre, le chef du gou­ver­ne­ment ne lie plus son des­tin au suc­cès de sa ré­forme de la Cons­ti­tu­tion. Or, le risque d’une dé­mis­sion de Mat­teo Ren­zi in­quié­tait en Eu­rope. Le Royaume Uni, qui sou­haite s’éloi­gner du Vieux Conti­nent, n’ef­fraie plus. De­puis le ré­fé­ren­dum de juin, la Bourse de Londres a même grim­pé de 17 % grâce à la chute de sa mon­naie. À Ma­drid, le temps est éga­le­ment à l’éclair­cie. Mis en mi­no­ri­té au sein de son propre parti en rai­son de sa stra­té­gie de blo­cage sys­té­ma­tique, Pe­dro San­chez, le pa­tron du Parti socialiste ou­vrier es­pa­gnol, a dé­mis­sion­né. Le parti conser­va­teur de­vrait bé­né­fi­cier de ce dé­part pour for­mer en­fin un gou­ver­ne­ment. À Wall Street, en­fin, on ap­pré­cie le re­bond d’hilla­ry Clin­ton face à Do­nald Trump dans les son­dages. La dis­si­pa­tion de ces nuages po­li­tiques re­pré­sente une bouf­fée d’oxy­gène pour les in­ves­tis­seurs, mais aus­si pour les banques cen­trales. D’où la ru­meur, cette se­maine, d’une ré­duc­tion des in­jec­tions de li­qui­di­tés de la BCE dans le sys­tème fi­nan­cier. Aux États-unis, la pro­ba­bi­li­té d’une hausse des taux d’in­té­rêt se ren­force. Ce dur­cis­se­ment mo­né­taire fe­ra sans doute bais­ser les en­tre­prises en­det­tées mais il per­met­tra une re­va­lo­ri­sa­tion des banques et des as­su­reurs, deux mou­ve­ments qui de­vraient se neu­tra­li­ser au sein des in­dices bour­siers.

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.