Les Bleus doivent vi­ser haut aux Pays-bas

L’équipe de France face aux Oranje, ce soir (20 h 45, TF1)

La Montagne (Brive) - - Sports L'actu Nationale -

Dé­faite in­ter­dite : l’équipe de France a ren­dez-vous avec les Pays-bas, son prin­ci­pal ad­ver­saire dans la course à la qua­li­fi­ca­tion pour le Mon­dial 2018, ce soir, à Am­ster­dam, pour un choc qui pour­rait dé­jà s’avé­rer cru­cial sur la route de la Rus­sie.

Le dé­noue­ment du groupe A de la zone Eu­rope n’in­ter­vien­dra qu’en oc­tobre 2017, mais ce dé­pla­ce­ment fait of­fice de pre­mier tour­nant pour deux for­ma­tions qui pos­sèdent le même nombre de points (4) après deux jour­nées.

Te­nus en échec au Be­la­rus (0­0) en sep­tembre, les Bleus, por­tés par le duo Griez­mannGa­mei­ro, ont rec­ti­fié le tir ven­dre­di au Stade de France contre de faibles Bul­gares (4­1).

Mais leur op­po­sant se­ra cette fois d’un tout autre ca­libre, même si les Ba­taves sont en pleine re­cons­truc­tion après avoir réus­si l’exploit de man­quer le pre­mier Eu­ro élar­gi à 24 na­tions.

Di­dier Des­champs le sait : un suc­cès pla­ce­rait ses troupes dans une po­si­tion très confor­table pour le gain de la poule et donc du billet di­rect pour la Coupe du monde.

Si les vice­cham­pions d’eu­rope veulent s’évi­ter un sus­pense ha­le­tant jus­qu’au bout et se montrer dignes de leur nou­veau sta­tut, ils ont tout in­té­rêt à prendre leurs dis­tances avec leur ri­val avant de re­ce­voir le 11 no­vembre la Suède, qui fait elle plu­tôt of­fice d’out­si­der pour le mo­ment.

Le ni­veau de la Bul­ga­rie oblige à re­la­ti­vi­ser la dé­mons­tra­tion fran­çaise de ven­dre­di mais le sé­lec­tion­neur a de quoi se rendre aux Pays­bas avec op­ti­misme, près de sept mois après s’être im­po­sé à l’arena d’am­ster­dam en ami­cal (3­2, le 25 mars). Si l’on ex­cepte le pe­tit ac­ci­dent bé­la­rus, les Bleus de Des­champs surfent tou­jours sur la dy­na­mique de l’eu­ro et ils se sont sur­tout dé­cou­verts une nou­velle arme of­fen­sive avec l’as­so­cia­tion entre An­toine Griez­mann et Ke­vin Ga­mei­ro.

Paul Pog­ba doit une re­vanche

Or­phe­lin d’olivier Gi­roud, son com­père at­ti­tré lors du Cham­pion­nat d’eu­rope, « Gri­zou » a trou­vé en Ga­mei­ro un par­te­naire tout aus­si pré­cieux. Im­pli­quée ven­dre­di sur trois des quatre buts français (dou­blé pour Ga­mei­ro, une réa­li­sa­tion et une passe dé­ci­sive pour Griez­mann), la nou­velle « 2G » des Tri­co­lores de­vrait na­tu­rel­le­ment être re­con­duite. Pour Ga­mei­ro, c’est une belle op­por­tu­ni­té d’éloi­gner en­core un peu plus la concur­rence en at­taque et de prendre date pour les échéances fu­tures.

Des­champs est en re­vanche en­core res­té sur sa faim concer­nant Paul Pog­ba et l’a fait, pour une fois, sa­voir pu­bli­que­ment. “Il peut et doit mieux faire”, a­til lâ­ché en forme d’aver­tis­se­ment au coup de sif­flet fi­nal ven­dre­di.

C’est peu dire donc que le joueur le plus cher du monde, trans­fé­ré cet été de la Ju­ven­tus Tu­rin à Man­ches­ter Uni­ted contre la somme re­cord de 105 mil­lions d’eu­ros, est fer­me­ment at­ten­du et qu’il doit en­fin se montrer à la hau­teur de son im­mense ta­lent.

Pour l’ins­tant, c’est Griez­mann qui porte et guide les Bleus, alors que Pog­ba cherche tou­jours ses re­pères en équipe na­tio­nale mal­gré quelques ful­gu­rances trop pas­sa­gères.

Les grands matchs sont faits pour les grands joueurs : le choc aux Pays­bas, pri­vés de Wes­ley Snei­j­der et d’ar­jen Robben, est jus­te­ment une oc­ca­sion en or pour le mi­lieu des Red De­vils de mar­quer les es­prits et de faire taire les cri­tiques sur son im­pact et son in­fluence trop lé­gers en bleu.

Le sou­tien du ca­pi­taine Llo­ris

Son ca­pi­taine Hu­go Llo­ris lui a en tout cas ma­ni­fes­té son sou­tien hier en confé­rence de presse: « Pas mal de joueurs concer­nés par l’eu­ro ont des dif­fi­cul­tés phy­siques. Il doit en plus as­su­mer un trans­fert re­cord. Mais il a beau­coup de qua­li­tés et de ta­lent. C’est pour ça qu’on est exi­geant avec lui. »

Entre en­jeu col­lec­tif et in­di­vi­duel, c’est bel et bien le pre­mier gros test que va passer l’équipe de France de­puis la fi­nale per­due de l’eu­ro. ■

MO­TI­VA­TION. Laurent Kos­ciel­ny et les Bleus de­vront pour­suivre sur leur lan­cée, ce soir, à Am­ster­dam s’ils veulent la pre­mière place de leur groupe.

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.