Nick Kyr­gios tout puis­sant se dé­fait de David Gof­fin

Hier

La Montagne (Brive) - - Sports L'actu Nationale -

L’aus­tra­lien Nick Kyr­gios a fait parler sa puis­sance pour ve­nir à bout du Belge David Gof­fin 4-6, 6-3, 7-5 en fi­nale du tour­noi de To­kyo hier, et en pro­fite pour se re­pla­cer en em­bus­cade dans la course à la qua­li­fi­ca­tion pour le Mas­ters de fin d’an­née.

Son troi­sième titre de la sai­son ­ le plus pres­ti­gieux de sa car­rière ­ en poche, Kyr­gios (21 ans) grimpe au 12e rang du clas­se­ment de l’an­née, à 790 points du hui­tième et der­nier qua­li­fié vir­tuel pour le Mas­ters de Londres (13­20 no­vembre).

Gof­fin, juste de­vant, n’a plus que 50 points d’avance sur son vain­queur du jour, alors que deux Mas­ters 1000 (Shan­ghai et Pa­ris­ber­cy) fi­gurent en­core au ca­len­drier et que la moi­tié des huit places pour le ren­dez­vous lon­do­nien reste à at­tri­buer.

Au Ja­pon, l’im­pré­vi­sible Aus­tra­lien (15e mon­dial) s’est mon­tré im­pé­rial au ser­vice, si­gnant 25 aces et mul­ti­pliant les pre­mières et deuxièmes balles à plus de 220 km/h pour s’im­po­ser en un peu plus de deux heures.

« Je pense que c’est mon ser­vice qui m’a sau­vé », a re­con­nu Kyr­gios, dé­jà ti­tré à Mar­seille et At­lan­ta cette an­née. « Il ser­vait à 215 km/h sur la ligne, avec beau­coup de précision. Même si vous choi­sis­sez le bon cô­té, c’est dif­fi­cile de re­tour­ner », a confir­mé Gof­fin.

Le Belge (14e) avait pour­tant pris le meilleur dé­part dans cette fi­nale, en s’ap­puyant sur sa qua­li­té de dé­pla­ce­ment. Une tac­tique qui lui a per­mis de réa­li­ser le seul break de la pre­mière manche.

Mais Kyr­gios a haus­sé le ton au ser­vice dans les deuxième (11 aces) et troi­sième sets (10). ■

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.