Deux ver­sions pour une ba­garre ma­ti­nale

Un homme a été condam­né pour l’agres­sion de deux femmes

La Montagne (Brive) - - Limousin Actualité -

Les faits se sont dé­rou­lés sa­me­di, vers 7 heures, au mo­ment où les nuits fes­tives peuvent bas­cu­ler dans le fait divers.

Ce ma­tin­là, un chauf­feur de taxi est ap­pe­lé par deux jeunes filles, place De­nis­dus­soubs à Li­moges. A son ar­ri­vée, près d’une boite de nuit, il voit deux femmes en train d’être pas­sées à ta­bac par un homme. Se­lon le té­moin, des coups de pied et de poing sont dis­tri­bués à cha­cune des deux femmes. Après avoir ap­pe­lé la po­lice, l’homme est in­ter­pel­lé. Les trois pro­ta­go­nistes ont tous consom­mé de l’al­cool au cours de la nuit.

Pour les vic­times, le dé­but de la rixe re­monte à la soi­rée en boîte. Le pré­ve­nu au­rait abor­dé l’une d’elles pour une danse, avant de les re­croi­ser à la sor­tie de l’éta­blis­se­ment. De­hors, des in­sultes volent et la ba­garre éclate. Les deux femmes en res­sortent de nom­breux hé­ma­tomes au vi­sage.

Le pré­ve­nu lui, qui pré­sente des égra­ti­gnures et un t­shirt dé­chi­ré, ne donne pas la même ver­sion. « A la sor­tie de la boîte de nuit, je leur ai souhaité une bonne soi­rée. De là des in­sultes sont par­ties. Je les ai pous­sées et une d’elle est tom­bée et sa tête a co­gné le sol. Je n’ai pas don­né le pre­mier coup », as­sure­t­il.

Des deux ver­sions, le tri­bu­nal ne re­tien­dra pas celle du pré­ve­nu. Re­con­nu cou­pable, le mis­en­cause éco­pe­ra de huit mois de pri­son ferme (sans man­dat de dé­pôt), dont quatre as­sor­tis d’un sur­sis mise à l’épreuve. Il se­ra obli­gé de se faire soi­gner pour ses pro­blèmes d’al­cool et d’in­dem­ni­ser les vic­times, avec qui il au­ra in­ter­dic­tion d’en­trer en contact. ■

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.