Une au­to­route qui fe­ra vrai­ment le lien

A l’est, ce tron­çon as­su­re­ra la conti­nui­té au­to­rou­tière de Bor­deaux à Ge­nève en pas­sant par la Cor­rèze

La Montagne (Brive) - - Corrèze Actualité - Pierre Pey­ret pierre.pey­ret@cen­tre­france.com

Au nord de Lyon, les tra­vaux de liai­son entre l’a89 et l’a6 battent leur plein. La mise en ser­vice de ce bar­reau long de 5,5 km est at­ten­due pour fé­vrier 2018.

Pour l’au­to­mo­bi­liste qui em­prunte l’a89 di­rec­tion Lyon, les ul­times ki­lo­mètres, à par­tir de La Tourde­sal­va­gny, près de Lyon, laissent par­fois un goût amer. Il faut em­prun­ter des routes na­tio­nales conges­tion­nées, à vi­tesse ré­duite, avant de ral­lier l’a6 pour en­fin pou­voir s’en­ga­ger dans le tun­nel de Four­vière.

En fé­vrier 2018, si le ca­len­drier est res­pec­té, le rac­cor­de­ment entre A89 et A6 se­ra ef­fec­tif. Et pour cause. De­puis le 4 avril der­nier, les im­por­tants tra­vaux au­tour de cette liai­son, longue de 5,5 km, ont dé­bu­té.

Cinq ans après l’ou­ver­ture et l’inau­gu­ra­tion du tron­çon Bal­bi­ gny/la Tour­de­sal­va­gny, la conti­nui­té au­to­rou­tière entre Bor­deaux et Ge­nève, « ce grand lien entre l’ouest et l’est », comme l’a qua­li­fié Michel Del­puech, se­ra as­su­rée.

Pré­sent, hier, pour une vi­site de chan­tier, le pré­fet de Ré­gion Au­vergne­rhône­alpes a pu prendre conscience de l’avan­cée de ces im­por­tants tra­vaux. Ils consistent, sur près de quatre ki­lo­mètres, à l’amé­na­ge­ment et la mise à ni­veau aux ca­rac­té­ris­tiques au­to­rou­tières de la RN7 et de la RN489. « Comme nous sommes en zone pé­ri­ur­baine, nous avons été contraints dans l’or­ga­ni­sa­tion du chan­tier », ex­plique Isa­belle La­charme, en charge des opé­ra­tions au sein D’APRR, conces­sion­naire de ce bar­reau.

Un via­duc de 208 mètres

« Compte te­nu du dé­lai de li­vrai­son, nous sommes en tra­ vaux un peu par­tout le long des 5,5 km. Nous tra­vaillons sur des chan­tiers de ter­ras­se­ments, d’ou­vrages d’art et nous al­lons dé­mar­rer le via­duc qui per­met de faire une connexion di­recte entre la RN6 et l’a6. ». Ce via­duc, long de 208 mètres et tra­ver­sant une im­por­tante par­tie boi­sée, est la seule par­tie de tra­cé neuve.

« Dans une lo­gique plus lo­cale, ce­la per­met un ac­cès mo­derne à l’ag­glo­mé­ra­tion lyon­naise », re­prend le pré­fet de Ré­gion. D’un point de vue pra­tique, l’aé­ro­port de Lyon­saint­exu­pé­ry se­ra at­tei­gnable bien plus fa­ci­le­ment. Mais pour ce­la, l’au­to­mo­bi­liste ve­nu de l’ouest de­vra faire preuve d’en­core un peu de pa­tience. ■

PHO­TOS FRANCK BOILEAU

VIA­DUC. Huit ou­vrages d’art ont ou doivent être réa­li­sés près de Lyon. Le via­duc de Se­ma­net fe­ra 208 mètres de long pour une connexion di­recte avec l’a6.

CHAN­TIERS. 150 ou­vriers in­ter­viennent si­mul­ta­né­ment sur plu­sieurs chan­tiers pour as­su­rer la liai­son A89-A6 d’ici 22 mois.

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.