Can­te­loup prêt pour l’élec­tion

Ni­co­las Can­te­loup est de re­tour avec Ni­kos sur TF1 à par­tir de ce soir. Avec la pré­si­den­tielle en ligne de mire…

La Montagne (Brive) - - Actu Télé - Pa­trice Gascoin

Entre Eu­rope 1 le ma­tin et TF1 le soir, l’hu­mo­riste est l’homme le plus écou­té de France !

D’abord, pour­quoi re­prendre sur TF1 un mar­di soir mi-oc­tobre ?

Nous dé­bu­tons ce soir parce qu’il y avait un match de l’équipe de France hier. Nous uti­li­sons tou­jours le mois de sep­tembre pour tra­vailler sur l’émis­sion. Si la ra­dio est un mé­dia fa­cile à re­mettre en route, la té­lé­vi­sion né­ces­site un temps de tra­vail plus im­por­tant. Entre la re­cherche des images, le mon­tage, l’écri­ture, l’en­re­gis­tre­ment…, nos pas­tilles vi­déo de­mandent du temps. Mais ça paie, et le pu­blic nous les ré­clame. Et puis, re­prendre en oc­tobre, ce­la me per­met aus­si de pré­ser­ver un peu ma qua­li­té de vie.

Qu’y a-t-il dans votre car­table ?

Un stu­dio tout neuf, un nou­veau dé­cor et de nou­velles lu­mières. Ni­kos et moi avons une plus grande proxi- mi­té phy­sique. Pour jouer en­semble, ce se­ra mieux.

At­ta­quer une an­née pré­si­den­tielle, est-ce en­core plus ex­ci­tant ?

Nous sommes comme les téléspectateurs, pas­sion­nés et prêts à suivre ce cham­pion­nat de France des hommes po­li­tiques ! Les pri­maires éco­lo, à droite, à gauche, le duel fi­nal… Tout ce­la an­nonce des mo­ments très forts. On peut comp­ter sur ceux qui vont ar­ri­ver troi­sième ou qua­trième dans les pri­maires pour se lâ­cher. Avec leurs pe­tites phrases, on n’a même plus be­soin d’écrire. Je me de­mande même si on ne de­vrait pas leur ver­ser des droits d’au­teur !

L’ar­ri­vée de « Quotidien » sur TF1, qui mêle aus­si in­fo et hu­mour, peut-elle être per­çue comme une nou­velle concur­rence in­terne ?

Je l’ai vé­cue comme un coup de pied aux fesses et comme une chance. « Quotidien » étant une émis­sion de très bonne qua­li­té, avec du conte­nu et bien pro­duite, à nous d’être au ni­veau der­rière elle. Et une chance parce que comme ils mettent la crème de l’émis­sion in­té­grale qui passe sur TMC, ils vont ti­rer vers le haut les au­diences. Avoir un programme fort avant nous est bénéfique. « C’est Can­te­loup » à 20 h 50 sur TF1

NI­CO­LAS CAN­TE­LOUP. « Avec les pe­tites phrases des po­li­tiques, on n’a même plus be­soin d’écrire ».

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.