La dé­bâcle pour Sam­sung ?

Le Ga­laxy Note 7, le smart­phone qui plombe un géant

La Montagne (Brive) - - France & Monde Actualités -

Quand il a lan­cé son nou­veau smart­phone, Sam­sung voulait at­teindre des som­mets. Au lieu de quoi, le géant sud-co­réen se re­trouve face à l’abîme. Ce qui au­rait pu n’être qu’un contre­temps tech­nique concer­nant quelques ap­pa­reils s’est mé­ta­mor­pho­sé en une vraie crise qui semble de­voir in­fli­ger à Sam­sung des dom­mages in­cal­cu­lables.

La gra­vi­té du pro­blème pro­vo­qué par le Ga­laxy Note 7 et ses bat­te­ries ex­plo­sives est telle que Sam­sung a dé­ci­dé d’ar­rê­ter les frais hier et de lais­ser tom­ber com­plè­te­ment son mo­dèle de smart­phone. Les consé­quences pour­raient être dé­sas­treuses car la sé­rie des Note, à mi­che­min entre té­lé­phone et ta­blette, et celle des smart­phones Ga­laxy S, sont les armes em­blé­ma­tiques du Sud­co­réen dans l’âpre com­bat qu’il livre sur le seg­ment haut de gamme à son grand ri­val amé­ri­cain Apple.

Le pre­mier fa­bri­cant mon­dial de smart­phones avait été contraint d’an­ non­cer le 2 sep­tembre un rap­pel pla­né­taire de 2,5 mil­lions de Note 7, ce qui sem­blait ini­tia­le­ment avoir li­mi­té la casse. Mais tout s’est ef­fon­dré lorsque des mé­dias ont rap­por­té que le Note 7 de rem­pla­ce­ment pre­nait lui­même feu, condui­sant de nom­breux dis­tri­bu­teurs à ar­rê­ter les échanges et les ventes.

« C’est le pire scé­na­rio pour Sam­sung », sou­ligne Jan Daw­son, un ana­lyste. Lui et ses col­lègues es­timent que le rap­pel pour­ rait fi­nir par coû­ter à Sam­sung plus de 10 mil­liards de dol­lars. Mais c’est l’im­pact à long terme sur l’image de marque glo­bale du Sud­co­réen qui in­quiète da­van­tage.

Image en berne

La di­vi­sion mo­bile de Sam­sung Elec­tro­nics fut le mo­teur des for­tunes as­cen­dantes du groupe, mais le conglo­mé­rat touche à toute une sé­rie de do­maines : puces mé­moire, écrans d’af­fi­chage, ma­chines à la­ver, té­lé­vi­seurs et ré­fri­gé­ra­teurs. Les ana­ lystes disent au­jourd’hui que les défauts consta­tés sur des mo­dèles de rem­pla­ce­ment du Ga­laxy Note 7 laissent en­tendre qu’il s’agit d’un pro­blème ten­dan­ciel, pas d’une simple aber­ra­tion, ce qui est bien plus dom­ma­geable. L’image qui res­sor­ti­ra de tout ça pour­rait très bien tou­cher d’autres pro­duits…

La crise sou­lève des ques­tions sur la gou­ver­nance de Sam­sung, la ca­pa­ci­té de la di­rec­tion à prendre des dé­ci­sions au mo­ment où le conglo­mé­rat né­go­cie une dé­li­cate tran­si­tion gé­né­ra­tion­nelle à son som­met. Lee KunHee, pa­tron de Sam­sung Elec­tro­nics comme de la mai­son mère Sam­sung Group, est ali­té de­puis qu’il a eu une crise car­diaque en 2014. Tous les re­gards sont donc tour­nés vers l’hé­ri­tier pré­somp­tif, son fils de 48 ans, J.Y. Lee.

Pour Greg Roh, ana­lyste, la di­rec­tion de Sam­sung, peut­être ob­nu­bi­lée par le lan­ce­ment im­mi­nent de l’ip­hone 7 d’apple, au­rait été trop vite en be­sogne avec son nou­veau Note 7… ■

PHOTO AFP

GA­LAXY NOTE 7. Le smart­phone par le­quel le mal­heur est ar­ri­vé chez Sam­sung…

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.