Un chan­tier en quatre étapes (2016-2019)

La Montagne (Brive) - - Tulle -

Le pro­jet de re­na­tu­ra­tion de la ri­vière Cor­rèze est le chan­tier le plus im­por­tant de cette man­da­ture de Tulle Ag­glo. Il né­ces­si­te­ra une en­ve­loppe to­tale d’en­vi­ron 2 M€ (sub­ven­tion­née à la hau­teur de 75 %) et concerne la ri­vière sur ses 5 km de tra­ver­sée de Tulle, entre l’an­cien cam­ping de l’au­ze­lou et le pont du quar­tier de Souil­hac. C’est la so­cié­té Eif­fage qui a été choi­sie pour l’en­semble de cette opé­ra­tion qui se­ra réa­li­sée en quatre étapes. Après celle de l’au­ze­lou, ac­tuel­le­ment en cours, les en­gins se dé­pla­ce­ront l’an pro­chain entre Ci­téa et le pont de Choi­si­net. En 2017, pour­rait aus­si être réa­li­sé l’amé­na­ge­ment de la por­tion flu­viale du centre-ville entre le pont de Choi­si­net et la ci­té ad­mi­nis­tra­tive (elle a été ini­tia­le­ment pro­gram­mée sur 2017-2018, mais il s’agit de li­mi­ter les nui­sances du chan­tier et de les concen­trer sur une seule an­née). En­fin, la conclu­sion, fixée pour 2019 (au plus tard), concer­ne­ra la ri­vière entre la ci­té ad­mi­nis­tra­tive et le pont de Souil­hac. Jeu­di soir au club house, Phi­lippe Adam, in­gé­nieur spé­cia­li­sé dans l’amé­na­ge­ment des cours d’eau et gé­rant de la so­cié­té Bio­tec, maître d’oeuvre de ce chan­tier de va­lo­ri­sa­tion pay­sa­gère et en­vi­ron­ne­men­tale, a des­si­né les grandes lignes des tra­vaux, no­tam­ment la sup­pres­sion pré­vue des quatre digues exis­tantes, dont trois (Au­ze­lou, Choi­si­net et ci­té ad­mi­nis­tra­tive) n’ont au­cune exis­tence lé­gale. Celles de Choi­si­net et du tri­bu­nal se­ront rem­pla­cées par des rampes per­met­tant un ef­fet mi­roir.

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.