Le glas sonne pour le die­sel

Dé­duc­tion de 80 % de la TVA pour l’es­sence aus­si

La Montagne (Brive) - - France & Monde Actualités -

Dé­jà en perte de vi­tesse, les voi­tures die­sel de­vraient perdre leur sta­tut de mo­dèles pré­fé­rés des Fran­çais avec la dé­ci­sion gou­ver­ne­men­tale de mettre l’es­sence sur un pied d’éga­li­té fis­cal avec le ga­zole pour les flottes pro­fes­sion­nelles, soit la moi­tié des ventes neuves.

Les en­tre­prises pour­ront dé­duire 80 % de la TVA ap­pli­quée sur l’es­sence, comme c’est le cas ac­tuel­le­ment pour le ga­zole, a ex­pli­qué, hier, la mi­nistre de l’éner­gie Sé­go­lène Royal, en évo­quant une me­sure qui se fe­ra de fa­çon pro­gres­sive « en deux ans ».

« On ne va pas re­ti­rer un avan­tage au die­sel, pour te­nir compte de la place de l’in­dus­trie du die­sel (en France, NDLR), pour lui don­ner le temps de cette mu­ta­tion vers les trans­ports propres, mais il n’y a au­cune rai­son que l’es­sence ait un désa­van­tage », at­elle in­di­qué.

« Sous les 50 % »

La pre­mière étape de ce ré­équi­li­brage fis­cal en­tre­ra en vi­gueur dès le 1er jan­vier, a­t­on pré­ci­sé au mi­nis­tère de l’éner­gie. Son coût pour les fi­nances pu­bliques n’a pas été pré­ci­sé.

Cette an­nonce in­ter­vient au len­de­main de la pré­sen­ta­tion d’un rap­port par­le­men­taire qui, au nom de « la neu­tra­li­té technologique et fis­cale », pré­co­nise une « sup­pres­sion pro­gres­sive de tous les avan­tages fis­caux au die­sel en cinq ans, y com­pris pour les vé­hi­cules d’en­tre­prise ». Un amen­de­ment au pro­jet de loi de fi­nances 2017, pré­voyant l’ali­gne­ment pro­gres­sif, en cinq ans et non deux, de la dé­duc­ti­bi­li­té des deux car­bu­rants, a été vo­té mer­cre­di.

Dans son rap­port, la mis­sion par­le­men­taire créée dans la fou­lée du scan­dale Volks­wa­gen a es­ti­mé que, mal­gré des pro­grès « in­dé­niables » dans la dé­pol­lu­tion, « le die­sel propre n’existe pas ». Le ga­zole est de loin le pre­mier car­bu­rant ven­du en France, où il a bé­né­fi­cié pen­dant long­temps de nom­breux avan­tages fis­ caux. Le gou­ver­ne­ment a en­ta­mé de­puis 2015 un ré­équi­li­brage de sa taxa­tion.

Après avoir at­teint un pic de 77,3 % en 2008, la part du die­sel dans les im­ma­tri­cu­la­tions de voi­tures par­ti­cu­lières neuves s’est contrac­tée ces der­nières an­nées : elle est tom­bée à 57,2 % en 2015 et s’éta­blit à 52,5 % de­puis dé­but 2016.

Le mar­ché au­to­mo­bile fran­çais se par­tage gros­so mo­do à éga­li­té entre les en­tre­prises et les par­ti­cu­liers. « Si on est en­core au­des­sus de 50 % dans les im­ma­tri­cu­la­tions to­tales, c’est parce que les en­tre­prises achètent qua­si ex­ clu­si­ve­ment du die­sel car elles y sont in­ci­tées fis­ca­le­ment », ana­lyse Fla­vien Neu­vy, di­rec­teur de l’ob­ser­va­toire Ce­te­lem de l’au­to­mo­bile. « L’an­nonce qui vient d’être faite […] va ac­cé­lé­rer le dé­clin du die­sel ; on pas­se­ra très vite sous les 50 % », pré­voit­il, alors qu’il faut dé­jà beau­coup rou­ler pour amor­tir à l’usage l’achat d’une voi­ture die­sel, plus coû­teuse qu’une es­sence à mo­dèle équi­valent : 20.000 km par an au moins, alors que la moyenne en France est de 12.000 km.

« Chasse au die­sel »

L’ac­cé­lé­ra­tion du ca­len­drier an­non­cée par Sé­go­lène Royal ne cor­res­pond pas aux sou­haits du groupe PSA (Peugeot, Ci­troën et DS). Ce­lui­ci est « fa­vo­rable à une neu­tra­li­té fis­cale es­sence­die­sel en cinq ans mi­ni­mum ». Même son de cloche du cô­té du Syn­di­cat na­tio­nal des loueurs de voi­tures en longue du­rée (SNLVLD) où l’on sou­tient un ca­len­drier en cinq ans « pour per­mettre aux construc­teurs de s’ali­gner en dou­ceur » sur le nou­veau contexte fis­cal.

Mer­cre­di, le syn­di­cat FO de PSA avait es­ti­mé qu’une « chasse au die­sel » me­na­ce­rait « d’im­pac­ter vio­lem­ment l’em­ploi » dans l’in­dus­trie au­to­mo­bile et no­tam­ment chez PSA, où « 18.000 em­plois eu­ro­péens dé­pendent » de ce type de mo­teur. ■

PHO­TO AFP

DÉ­DUC­TION. Seules les flottes pro­fes­sion­nelles sont concer­nées, soit la moi­tié des ventes de voi­tures neuves.

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.