BEN­ZE­MA FIXÉ LE 16 DÉ­CEMBRE, LE PAR­QUET SOUPÇONNE CIS­SÉ

La Montagne (Brive) - - Sports -

JUS­TICE. Af­faire de la sex-tape. Ka­rim Ben­ze­ma de­vra at­tendre jus­qu’au 16 dé­cembre pour sa­voir si l’en­quête sur la ten­ta­tive de chan­tage à la sex­tape contre Ma­thieu Val­bue­na est an­nu­lée ou non, une af­faire pour la­quelle la mise en exa­men de l’ex­foot­bal­leur Dji­bril Cis­sé a été de­man­dée hier. Lors d’une au­dience à huis clos, la cour d’ap­pel de Ver­sailles a exa­mi­né la de­mande de Ben­ze­ma d’an­nu­ler une en­quête qu’il juge biai­sée. Le par­quet gé­né­ral a en outre de­man­dé la mise en exa­men de Cis­sé, soup­çon­né d’avoir par­ti­ci­pé à une pre­mière ten­ta­tive de chan­tage, se­lon des sources proches du dos­sier. Mis au cou­rant de l’exis­tence d’une vi­déo in­time par Mus­ta­pha Zouaoui, l’un des cer­veaux pré­su­més du chan­tage, Cis­sé avait pré­ve­nu Val­bue­na et, lui­même vic­time d’une ten­ta­tive de chan­tage en 2008, lui avait in­di­qué qu’il avait ré­glé son pro­blème en payant. Pla­cé en garde à vue le 13 oc­tobre 2015, Cis­sé était res­sor­ti libre. Mais le par­quet de Ver­sailles, es­ti­mant fi­na­le­ment que des charges existent contre lui, avait de­man­dé cet été sa mise en exa­men. Cinq per­sonnes sont dé­jà mises en exa­men dans cette af­faire, dont Ka­rim Ben­ze­ma, soup­çon­né d’avoir fait pres­sion sur Val­bue­na. ■

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.