L’ap­pli Gos­sip épin­glée

La Montagne (Brive) - - France & Monde -

La Com­mis­sion na­tio­nale de l’in­for­ma­tique et des li­ber­tés (Cnil) a mis en de­meure, hier, la so­cié­té édi­trice de l’ap­pli­ca­tion contro­ver­sée Gos­sip, spé­cia­li­sée dans la di­vul­ga­tion de po­tins ano­nymes, qu’elle ac­cuse d’« at­teintes graves à la vie pri­vée ». La Cnil a consta­té que cette ap­pli­ca­tion était no­tam­ment uti­li­sée pour col­por­ter des com­mé­rages à l’en­contre de mi­neurs, et lui a don­né un mois pour se confor­mer à la loi. ■

NOU­VELLE MISE EN EXA­MEN.

Un an­cien ma­gis­trat, Laurent Mar­ca­dier, re­con­ver­ti dans la sé­cu­ri­té au sein du groupe de luxe LVMH, a été mis en exa­men, jeu­di, dans l’en­quête sur les ac­ti­vi­tés dans le pri­vé de l’an­cien pa­tron du ren­sei­gne­ment in­té­rieur Ber­nard Squar­ci­ni. Il est pour­sui­vi pour « com­pli­ci­té de vio­la­tions du se­cret pro­fes­sion­nel et du

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.