Et l’in­dus­trie, alors ?

La Montagne (Brive) - - France & Monde Actualités - BER­NARD STÉ­PHAN ber­nard.ste­phan@cen­tre­france.com

Gan­drange, Flo­range, Sar­ko­zy, Hol­lande… Au tra­vers de ces deux sites his­to­riques de la si­dé­rur­gie fran­çaise, ce sont deux pré­si­dents fran­çais, l’ex et l’ac­tuel, qui se dé­fient. À Gan­drange, Ni­co­las Sar­ko­zy avait pro­mis de faire tout ce que l’état pou­vait. Fi­na­le­ment, Gan­drange a fer­mé. À Flo­range, Fran­çois Hol­lande avait pro­mis de faire tout ce que l’état pou­vait. Au­jourd’hui, plu­sieurs ac­tions sont en cours pour pé­ren­ni­ser le site, même si les hauts­four­neaux, de l’avis des ob­ser­va­teurs du ter­rain, sont dé­fi­ni­ti­ve­ment in­uti­li­sables. Quant à la loi Flo­range pro­mise, elle est vi­dée de son sens.

Le re­tour de Fran­çois Hol­lande sur le site de Flo­range était un en­ga­ge­ment. Mais il faut y voir une ré­ac­ti­va­tion des braises de la po­li­tique in­dus­trielle. Po­li­tique dont, cu­rieu­se­ment, on ne parle pas, ou si peu : le ré­cent dé­bat de la pri­maire à droite en a fait la dé­mons­tra­tion. Seul Ar­naud Mon­te­bourg, dans sa ré­cente vi­site en Lor­raine, avec un pas­sage à Flo­range, a mar­te­lé son cre­do du « made in France » et son re­gret de ne pas avoir na­tio­na­li­sé les hauts­four­neaux de Flo­range.

Pour­quoi tant de si­lence sur la po­li­tique in­dus­trielle de la France ? N’est­elle plus por­teuse pour ga­gner des voix ? Il suf­fi­rait de rap­pe­ler les plans de pro­duc­tion d’air­bus, le car­net de com­mandes des in­dus­tries mi­li­taires hexa­go­nales, ce­lui des chan­tiers STX pour ba­teaux de croi­sière à Saint­na­zaire, le chiffre d’af­faires de la mode avec ses 150 mil­liards d’eu­ros an­nuels (plus fort que l’au­to­mo­bile et l’aé­ro­nau­tique !) pour s’ex­traire du bruit de fond du « french ba­shing ».

En choi­sis­sant Flo­range, Fran­çois Hol­lande res­pecte non seule­ment un en­ga­ge­ment pris, mais il ré­ac­tive le lien de la gauche avec les vieux bas­sins in­dus­triels et le monde ou­vrier, dont une grande par­tie est ten­tée par un vote Front na­tio­nal. Dans une opé­ra­tion de re­tour sur sa gauche, le pré­sident, après l’opé­ra­tion sau­ve­tage du site Al­stom à Bel­fort, va ten­ter de ve­nir ex­pli­quer qu’il n’a pas man­qué à ses en­ga­ge­ments. L’ave­nir in­dus­triel n’est pro­ba­ble­ment plus là, il s’in­vente dans la « French Tech ». Mais le dis­cours d’une po­li­tique in­dus­trielle, lui, passe en­core par ces sites tra­di­tion­nels.

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.