Alain Bal­lay bri­gue­ra la can­di­da­ture PS pour les lé­gis­la­tives

La Montagne (Brive) - - La Une - Jean-louis Mer­cier jean-louis.mer­cier@cen­tre­france.com

Le dé­pu­té de l’an­cienne cir­cons­crip­tion de Fran­çois Hollande, Alain Bal­lay, se­ra can­di­dat de­vant les mi­li­tants PS pour les Lé­gis­la­tives. Quel que soit le choix de Ber­nard Combes.

C’est of­fi­ciel : Alain Bal­lay est can­di­dat à la can­di­da­ture. Le dé­pu­té so­cia­liste sor­tant, au­tre­fois sup­pléant de feue So­phie Des­sus, a confir­mé hier qu’il sou­met­tra sa can­di­da­ture au vote des mi­li­tants, sur la cir­cons­crip­tion de Tul­leUs­sel.

« Je l’ai an­non­cé au se­cré­taire fé­dé­ral Ka­rim Maa­toug la se­maine dernière » ex­plique Alain Bal­lay. Qui se place dans la conti­nui­té de So­phie Des­sus. « Je suis can­di­dat par res­pect pour elle. Elle au­rait conti­nué le tra­vail par­le­men­taire, il faut conti­nuer son ac­tion ».

Alain Bal­lay es­time avoir mon­tré sa « vo­lon­té de vou­loir as­su­mer ce man­dat de fa­çon com­plète et ac­tive. J’ai pu avoir une pré­sence ré­gu­lière au par­le­ment car je n’as­sume qu’un seul autre man­dat, ce­lui de conseiller mu­ni­ci­pal d’aix (près d’us­sel, NDLR) qui ne me prend que deux heures tous les deux mois ».

Alain Bal­lay pense avoir aus­si ra­tis­sé le ter­rain cor­ré­zien, du mieux qu’il pou­vait puis­qu’il n’avait pas de sup­pléant.

De sup­pléant, jus­te­ment, il n’est pas en­core question pour son éven­tuel fu­tur man­dat. « Je suis en re­cherche. Ce se­ra une femme, qui se­ra plu­tôt de Tulle. »

L’éven­tua­li­té d’une can­di­da­ture du maire de Tulle Ber­nard Combes de­vant les mi­li­tants ne l’in­quiète pas. « Je me bats pour avoir l’in­ves­ti­ture. C’est une dé­marche per­son­nelle, qui n’est pas at­ta­chée à ce que fe­ra ou pas Ber­nard Combes. » Mais à la question de sa­voir quelle se­ra son at­ti­tude à l’is­sue du vote des mi­li­tants, si un autre que lui est re­te­nu, il ré­pond par un énig­ma­tique « je ver­rais bien », qui ne ferme pas la porte à une éven­tuelle can­di­da­ture hors PS.

En at­ten­dant, Alain Bal­lay va re­par­tir à l’as­saut des sec­tions so­cia­listes, à la ren­contre des mi­li­tants car « ce sont eux qui m’amènent de la nour­ri­ture in­tel­lec­tuelle ». Et qui vo­te­ront, sec­tion par sec­tion, dé­but dé­cembre. ■

PHOTO JLM

SOR­TANT. Alain Bal­lay, dé­pu­té, can­di­dat à un nou­veau man­dat de­vant les sec­tions PS.

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.