Une mau­vaise opé­ra­tion pour Lyon

■Les Lyon­nais bat­tus à do­mi­cile par la Ju­ven­tus (0­1)

La Montagne (Brive) - - Sports L'actu Nationale -

Lyon a concé­dé hier soir sa deuxième dé­faite en Ligue des cham­pions. C’est la Ju­ven­tus, pour­tant ré­duite à dix qui s’est im­po­sée (0-1).

Après leur dé­faite à Séville, lors de la deuxième jour­née de Ligue des cham­pions, les Lyon­nais se de­vaient de ré­agir. Mais la Ju­ven­tus de Tu­rin, lea­der ac­tuel du cham­pion­nat d’ita­lie n’était pas le meilleur ad­ver­saire pour rem­plir cette mis­sion.

Des Lyon­nais confron­tés à des pro­blèmes de dé­fense qui avaient en­cais­sé en plus un mau­vais ré­sul­tat en cham­pion­nat avec une dé­faite face à Nice.

Pour cette ren­contre, les at­ta­quants Alexandre La­ca­zette et Na­bil Fe­kir avaient, comme pré­vu, été ti­tu­la­ri­sés. L’en­traî­neur Bru­no Ge­ne­sio était res­té fi­dèle à sa dé­fense à cinq, la sur­prise ve­nant du jeune Mouc­tar Dia­kha­by (19 ans), qui pre­nait place dans l’axe aux co­tés de Ma­pou Yan­ga Mbi­wa et de Ni­co­las Nkou­lou.

Une dé­fense qui était ra­pi­de­ment mise à l’épreuve par les Ita­liens. À la 8e mi­ nute, une re­prise de Bo­nuc­ci qui était res­té aux avant­postes après un cor­ner était contrée par Khe­di­ra. Un peu plus tard, Hi­guain obli­geait Lopes à dé­vier la frappe. Les Lyon­nais avaient beau­coup de mal à mettre le pied sur le bal­lon et su­bis­saient les at­taques tu­ri­noises.

Contre le cours du jeu, les hommes de Ge­ne­sio avaient l’oc­ca­sion d’ou­vrir la marque. Dans sa sur­face, Bo­nuc­ci se pre­nait pour un rug­by­man et pla­quait Dia­kha­by. L’ar­bitre ac­cor­dait un pe­nal­ty. Mais Buf­fon dé­tour­nait le tir de La­ca­zette.

Bo­nuc­ci fai­sait en­core par­ler de lui juste avant la pause. Da­ni Alves cen­trait au deuxième po­teau et trou­vait la tête du dé­fen­seur ita­lien qui pre­nait le des­sus sur Ra­fael. Mais le bal­lon ter­mi­nait à quelques cen­ti­mètres du po­teau de Lopes, bat­tu.

La Ju­ven­tus ré­duite à dix dès la 54e mi­nute

Les Lyon­nais re­pre­naient avec de meilleures in­ten­tions. Bien ser­vi par To­lis­so, Fe­kir obli­geait Buf­fon à une nou­velle pa­rade. Le gar­dien ita­lien, qui a com­mis deux « boulettes » lors des der­nières ren­contres avait hier soir la main ferme.

L’OL par­ve­nait un peu plus à mettre son jeu en place. Fa­ci­li­té il est vrai par l’ex­clu­sion de Le­mi­na, qui pour un se­cond car­ton, lais­sait ses co­équi­piers à dix.

Mais même en in­fé­ro­ri­té, les Tu­ri­nois se mon­traient dan­ge­reux à l’image de ce raid d’hi­guain qui bu­tait sur Lopes bien sor­ti.

Les Lyon­nais ne par­ve­naient pas à faire sau­ter le ver­rou tu­ri­nois. To­lis­so de la tête met­tait une nou­velle fois Buf­fon au dé­fi.

Et c’était fi­na­le­ment les Ita­liens qui trou­vaient la so­lu­tion par Cua­dra­do qui du pied droit dans un angle fer­mé sur­pre­nait Lopes (0­1, 76e). ■

DÉ­PI­TÉ. Le ca­pi­taine lyon­nais, Maxime Go­na­lons peut se te­nir la tête. Son équipe n’a pas su contrer la Juve.

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.