Bou­tade pré­si­den­tielle

La Montagne (Brive) - - France & Monde Actualités -

Fran­çois Hol­lande a plai­san­té, hier, sur son ave­nir po­li­tique lors d’une vi­site im­promp­tue du sa­lon in­ter­na­tio­nal de l’ali­men­ta­tion (SIAL), en as­su­rant qu’il « es­saie­rait » d’être pré­sent lors de la pro­chaine édi­tion. ■

CO­PÉ F­CHÉ AVEC LA CGT ET SUD.

Jean-fran­çois Co­pé re­con­naît avoir « un pro­blème avec la CGT » mais aus­si avec SUD, des syn­di­cats qui ont pour « prin­ci­pal objectif de pré­ser­ver les avan­tages in­di­vi­duels et de blo­quer le pays en le pre­nant en otage », dans un en­tre­tien au Pa­ri­sien pu­blié hier. ■

DÉ­PU­TÉS SAR­KO­ZYSTES SOU­CIEUX.

Les dé­pu­tés sar­ko­zystes ont ex­pri­mé, hier, leur in­quié­tude de voir les in­ves­ti­tures pour les élec­tions lé­gis­la­tives de juin 2017 re­bat­tues si Alain Jup­pé dé­ci­dait, s’il ga­gne­rait la pri­maire, de ré­ser­ver des cir­cons­crip­tions aux cen­tristes. ■

DE VILLIERS PRÉ­FÈRE MA­RION À MA­RINE.

Le sou­ve­rai­niste Phi­lippe de Villiers a loué hier Ma­rion Ma­ré­chal-le Pen (FN), « une fille qui a des convic­tions, qui est cou­ra­geuse et ta­len­tueuse », mais a ju­gé à l’in­verse que « les choses ne chan­ge­ront pas » si Ma­rine Le Pen ac­cé­dait au pou­voir. « Quand je l’ai vu dire ça sur TF1, je me suis dit bon ben voi­là, les choses ne chan­ge­ront pas », a dé­cla­ré le can­di­dat à la pré­si­den­tielle en 1995 et 2007, in­ter­ro­gé sur LCI sur le fait que Ma­rine Le Pen avait ju­gé l’is­lam com­pa­tible avec la Ré­pu­blique le 11 sep­tembre sur TF1. ■

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.