Des pa­roles aux actes

L’as­so­cia­tion a fait des ac­tions et des dons

La Montagne (Brive) - - Sports - Jean-ch­ris­tophe Bour­din Twit­ter : @jean­cris87

Le vo­let ca­ri­ta­tif des Dé­fis du sport est de­ve­nu une réa­li­té qui ré­pond à un en­ga­ge­ment de so­li­da­ri­té cher au CDES et à Jeanpierre Ka­ra­quillo.

Ils l’avaient pro­mis. Ils l’ont fait. Jean­pierre Ka­ra­quillo et le CDES de Li­moges avaient an­non­cé que les « Dé­fis du Sport », 1er fo­rum in­ter­na­tio­nal du sport, ne se­raient pas qu’un simple ras­sem­ble­ment de som­mi­tés avec un match de ga­la de fut­sal des an­ciens de 1998 en ce­rise sur le gâ­teau.

Le co­fon­da­teur du Centre de Droit et d’éco­no­mie du sport vou­lait que « ses » Dé­fis puissent por­ter haut cette so­li­da­ri­té à la­quelle il est tel­le­ment at­ta­ché. Et de ces belles pa­roles, on est donc pas­sé aux actes.

Au coeur de tout, il y a l’as­so­cia­tion « Les Dé­fis du Sport So­li­da­ri­té. » C’est à tra­vers elle et par elle que se sont ma­té­ria­li­sées toutes les ac­tions. « L’as­so­cia­tion a une ac­tion au­to­nome dans le but d’or­ga­ni­ser les “Dé­ fis du Sport” tous les deux ans, pré­cise Ka­ra­quillo. Elle va éga­le­ment conti­nuer à ai­der à la re­con­ver­sion des spor­tifs pro­fes­sion­nels et de haut ni­veau où il y a beau­coup de mal­heur. Ils ont be­soin de notre aide. »

En pa­ral­lèle, l’as­so­cia­tion conti­nue­ra éga­le­ment à me­ner des ac­tions sur le ter­rain. « Le but est d’ai­der des gens qui font des ac­tions for­mi­dables d’in­ser­tion par le sport. Le sport peut être sal­va­teur, on peut sau­ver des vies et des gens en per­di­tion », in­siste « JPK ». Ces ac­tions, ces dons, ces aides sont avant tout le ré­sul­tat du suc­cès des « Dé­fis du sport ». Ce fo­rum, le 1er du genre, a été une réus­site fi­nan­cière et ce n’est pas ano­din. C’est sur la base de ce suc­cès que tout a pu être fait. Et bien fait.

12.000 eu­ros pour Jor­di

Le pe­tit Jor­di était ve­nu don­ner le coup d’en­voi du match de ga­la à Beau­blanc. Ce jeune gar­çon avait été pris en charge par l’as­so­cia­tion « Mé­cé­nat Chi­rur­gie Car­diaque » qui per­met à des en­fants souf­frant de mal­for­ma­tions car­diaques de ve­nir en France et d’être opé­rés lors­qu’ils ne peuvent pas être soi­gnés dans leur pays d’ori­gine par

« Le sport peut être sal­va­teur, on peut sau­ver des vies et des gens en per­di­tion » JEAN-PIERRE KA­RA­QUILLO, CO-FON­DA­TEUR DU CDES

manque de moyens fi­nan­ciers et tech­niques. « Nous avons sau­vé une vie, a sa­vou­ré JeanPierre Ka­ra­quillo. Au­jourd’hui, Jor­di est ren­tré chez lui et il va avoir une vie nor­male. » C’est un don de 12.000 eu­ros qui a été fait pour se­cou­rir Jor­di.

Mais les Li­mou­sins n’ont pas été ou­bliés. Trois as­so­cia­tions de Cor­rèze, de Creuse et de la Haute­vienne (voir ci­contre) ont été ré­com­pen­sées d’un chèque car ils mènent des ac­tions in­no­vantes et per­ti­nentes d’in­ser­tion so­ciale par le sport. Le ser­vice on­co­lo­gie du CHU et l’as­so­cia­tion Trait d’union qui oeuvre au­près des en­fants ma­lades du can­cer ont éga­le­ment re­çu un don. Des ac­tions dont on sait dé­jà qu’elles en ap­pellent d’autres. Et fi­na­le­ment oui, la so­li­da­ri­té a en­core une vraie rai­son d’être dans notre so­cié­té. C’est à la fois en­thou­sias­mant et ras­su­rant. ■

PHO­TO STÉ­PHANE LE­FÈVRE

COEUR. Jor­di, entre Mi­ckaël Lan­dreau et Éric Abi­dal, avait don­né le coup d’en­voi du match de ga­la lors des « Dé­fis du Sport ». Grâce à un don de 12.000 eu­ros à l’as­so­cia­tion Mé­ce­nat Chi­rur­gie Car­diaque il a pu être opé­ré du coeur en France.

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.