« À la fois près et très loin »

Le coach de Castres, Urios, avant Nor­thamp­ton

La Montagne (Brive) - - Sports -

Le ma­na­ger de Castres Ch­ris­tophe Urios a l’im­pres­sion que son équipe est « à la fois près et à la fois très loin » du ni­veau re­quis pour ri­va­li­ser en Coupe d’eu­rope, a-t-il dé­cla­ré, après la dé­faite au Leins­ter et avant la ré­cep­tion de Nor­thamp­ton sa­me­di.

■ Avec quelques jours de re­cul, quelles le­çons ti­rez-vous de cet échec contre le Leins­ter sa­me­di (15-33) ? J’ai une im­pres­sion double, l’im­pres­sion que l’on est à la fois près et à la fois très loin. On n’a ja­mais dit que nous al­lions au Leins­ter pour ga­gner, mais on avait d’autres am­bi­tions, même si le Leins­ter est une des meilleures équipes d’eu­rope. Après, il faut quand même se rendre compte que nous avions af­fron­té le Ra­cing, Cler­mont, Mont­pel­lier avant le dé­pla­ce­ment en Ir­lande. Et ça pèse, sur­tout si l’on tient compte du fait que nous n’avons pas trop pu faire tour­ner sur cer­tains postes, comme en deuxième ou troi­sième ligne. À nous d’être plus exi­geants, plus ri­gou­reux et de nous ins­pi­rer de cette pro­vince. Nous ne sommes pas à ce ni­veau mais nous as­pi­rons à l’être.

■ Cette dé­faite peut-elle mo­di­fier votre ap­proche pour la suite de la com­pé­ti­tion ? On est dans la conti­nui­té et on fe­ra ce que l’on a pré­vu (ali­gner la meilleure équipe pour les deux pre­mières jour­nées puis avi­ser en fonction des ré­sul­tats, ndlr), on joue­ra donc notre chance à fond face à Nor­thamp­ton. On va ali­gner la meilleure équipe pos­sible contre les An­glais et il ne faut pas voir notre dé­faite au Leins­ter comme une contre­per­for­mance. Sa­me­di, on peut re­mettre les comp­teurs à zé­ro. On a aus­si be­soin de re­trou­ver le goût de la vic­toire après trois dé­faites de rang. Ça va nous faire du bien de re­trou­ver notre stade et c’est aus­si, dé­jà, une ma­nière de pré­pa­rer la suite et la ré­cep­tion de Bor­deaux (le week­end sui­vant en cham­pion­nat).

■ Quel est le pro­fil de cette équipe an­glaise de Nor­thamp­ton ? Ce n’est pas le même pro­fil que le Leins­ter. On va de­voir faire face à une équipe qui s’ap­puie sur un jeu très ra­pide, qui joue en­core un peu plus que les autres équipes an­glaises. Par rap­port au Leins­ter, il y a un peu moins de puis­sance col­lec­tive mais des vraies in­di­vi­dua­li­tés, avec de nom­breux in­ter­na­tio­naux. ■

COACH. Ch­ris­tophe Urios veut re­mettre les comp­teurs à zé­ro.

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.