Les dé­buts chao­tiques de la réa­li­té vir­tuelle

La Montagne (Brive) - - Médias -

La réa­li­té vir­tuelle fait ses pre­miers pas dans le jour­na­lisme et place le spec­ta­teur au coeur de l’ac­tion, mal­gré quelques dif­fi­cul­tés tech­nique

Les vi­déos en réa­li­té vir­tuelle (VR) sont en train de re­nou­ve­ler la re­la­tion entre les médias et leur pu­blic, en leur don­nant la li­ber­té de re­gar­der tout au­tour d’eux, se­lon les pro­fes­sion­nels réunis en ce mo­ment au Mar­ché in­ter­na­tio­nal de la télévision à Cannes.

Sur un or­di­na­teur ou un smart­phone, la VR per­met de se pro­me­ner à 360 de­grés dans l’image, en ren­dant vi­sible le hor­schamp. Avec les rares casques dé­jà en vente, elle donne l’im­pres­sion d’être dans l’image. Plu­sieurs ex­pé­riences ont dé­jà été pro­po­sées. Pen­dant les Jeux olym­piques de Rio, la BBC et la chaîne amé­ri­caine NBC ont re­trans­mis des épreuves en VR. Autre exemple, ABC News couvre la cam­pagne pré­si­den­tielle amé­ri­caine à 360 de­grés.

Le New York Times a of­fert de son cô­té plus d’un mil­lion de Google Card­board (casque de VR en carton qui s’adapte à un smart­phone) à ses abon­nés pour qu’ils puissent vi­sion­ner ses pro­duc­tions. Mais les condi­tions de pro­duc­tion de ces vi­déos res­tent com­plexes.

La chaîne russe d’in­for­ma­tion en conti­nu RT – dont les images tour­nées dans l’est de l’ukraine, puis en Syrie, donnent l’im­pres­sion au spec­ta­teur d’être au mi­lieu des ruines – se sert au­tant de ca­mé­ras coû­tant plu­sieurs di­zaines de mil­liers d’eu­ros que de sys­tèmes très lé­gers conçus à par­tir de pe­tites ca­mé­ras Go­pro. Les images passent en­suite à tra­vers plus de quinze lo­gi­ciels, ra­conte Eduard Chiz­hi­kov, en charge des pro­duc­tions VR de RT.

Lour­deur des ou­tils de pro­duc­tion

Alors que les pro­duc­teurs de réa­li­té vir­tuelle sont plu­tôt op­ti­mistes sur l’usage de cette tech­no­lo­gie par les jour­na­listes, un rap­port pu­blié en mars par la fon­da­tion amé­ri­caine Knight met en avant plu­sieurs pro­blèmes, no­tam­ment la lour­deur des ou­tils de pro­duc­tion, la dis­po­ni­bi­li­té des casques et la qua­li­té des conte­nus.

Les au­teurs du rap­port se de­mandent aus­si dans quelle me­sure les consom­ma­teurs d’in­for­ma­tions vou­dront in­té­grer la VR à leurs ha­bi­tudes.

La chaîne Eu­ro­news a réa­li­sé une ving­taine de vi­déos de­puis le lan­ce­ment de son offre VR en juin, avec le sou­tien fi­nan­cier de Google et tech­nique de Sam­sung. « C’est spec­ta­cu­laire et utile pour un mé­dia », sou­ligne Tho­mas Sey­mat, qui dé­ve­loppe la VR au sein de la chaîne pa­neu­ro­péenne. « Mais on es­suie en­core les plâtres, on ré­sout pas à pas des en­nuis tech­niques ».

Pour­ra­t­on bien­tôt re­gar­der des évé­ne­ments en di­rect et à 360° sur son por­table ? « Pas avant plu­sieurs an­nées », ré­pond Tho­mas Sey­mat. « La tech­no­lo­gie mo­bile, le ré­seau no­tam­ment, doit en­core beau­coup évo­luer avant que l’on puisse re­gar­der de la VR en di­rect ». ■

© AFP

AU COEUR DE L’AC­TION. Rendre vi­sible le hors-champ.

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.