L'as­so­cia­tion Au­triche et Pays d'oc a une am­bas­sa­drice dans la com­mune

La Montagne (Brive) - - Chez Nos Voisins Lot -

L’as­so­cia­tion Au­triche et Pays d’oc à une am­bas­sa­drice à Souillac, en la per­sonne de Ré­gine Pois­son. « J'ai connu Ro­bert Li­nas, pré­sident de l’as­so­cia­tion, à l’oc­ca­sion des sa­lons du livre qu’il or­ga­nise. J'ai ap­pré­cié la culture oc­ci­tane de Ro­bert Li­nas, re­gret­tant moi­même de ne plus sa­voir par­ler cette langue que ma mère et ma grand­mère pra­ti­quaient de fa­çon cou­rante sous la dé­no­mi­na­tion de patois. Je lui ai aus­si fait part de mon admi­ra­tion pour la langue de Goethe, que j'ai ou­bliée, faute de la pra­ti­quer ».

Ré­gine Poi­son a alors ac­cep­té d'être l'am­bas­sa­drice de cette as­so­cia­tion afin d’ai­der de jeunes étu­diantes au­tri­chiennes à par­faire leur culture de la langue fran­çaise dans une ré­gion où l'em­preinte oc­ci­tane reste très vive.

Une ex­cel­lente ini­tia­tive

« Re­ce­voir une jeune au­tri­chienne, l'in­té­grer quelques temps à la vie de la fa­mille, aux loi­sirs des en­fants est une ex­cel­lente fa­çon de par­faire l'ap­pren­tis­sage et la connais­sance, pour l'une du fran­çais et du pays oc­ci­tan, pour les autres de l'al­le­mand. Une fa­çon aus­si de créer des liens avec des étran­gers et d'avoir en­vie de dé­cou­vrir leur pays ».

À ce jour, en­vi­ron 400 étu­diantes ont pu sé­jour­ner dans des fa­milles fran­çaises grâce à cette as­so­cia­tion. ■

Contacts. Au­triche et Pays d’oc sur Fa­ce­book ; sur le site 7 à lire (voir on­glet « échanges in­ter­na­tio­naux) » : www.o-p-i.fr/7alire.

MIS­SION. Ré­gine Pois­son dé­si­reuse de pro­mou­voir l’as­so­cia­tion.

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.