La Ré­gion veut oc­cu­per tout son es­pace

Ser­vice pu­blic de l’em­ploi, éco­no­mie, so­cial, cul­ture, dé­ve­lop­pe­ment du­rable

La Montagne (Brive) - - Limousin - Actualité -

Les comptes de l’ex-ré­gion Poi­tou-cha­rentes n’en fi­nissent pas de cris­per les re­la­tions entre ma­jo­ri­té et op­po­si­tion, au point que le pré­sident du conseil régional, Alain Rous­set, a ex­hor­té, au cours d’une conférence de presse, jeu­di, le pré­sident (LR) de la com­mis­sion des fi­nances, Jé­rôme Char­tier, au « sens des res­pon­sa­bi­li­tés ».

Le su­jet, qui ne fi­gure pas à l’ordre du jour, de­vrait s’in­vi­ter une nou­velle fois dans les dé­bats de l’as­sem­blée ré­gio­nale, lun­di. Et l’an­nonce, par le Pre­mier mi­nistre, du rem­pla­ce­ment de do­ta­tions de l’état par une frac­tion de TVA se­ra sans doute elle aus­si très com­men­tée, le groupe LR/CPNT l’as­si­mi­lant dé­jà à « des pro­messes pour quand je ne se­rai plus Pre­mier mi­nistre ».

Le ser­vi­ce­pu­blic de l’em­ploi se­ra éga­le­ment au centre des tra­vaux de la séance plé­nière, la Nou­velle­aqui­taine se por­tant vo­lon­taire pour as­su­mer, par dé­lé­ga­tion, la po­li­ti­ que de l’em­ploi en co­pi­lo­tage avec l’état, pos­si­bi­li­té pré­vue aux termes de la loi NOTRE. Le pré­sident de la nou­velle ré­gion, qui mi­lite pour une dé­cen­tra­li­sa­tion des mis­sions de l’état dans ce do­maine, re­grette ce­pen­dant que, « par un ré­flexe pav­lo­vien de l’ad­mi­nis­tra­tion et des syndicats, l’état conserve une par­tie de ses pré­ro­ga­tives. Ain­si, le par­cours du com­bat­tant avant de si­ gner la conven­tion de dé­lé­ga­tion va­t­il nous faire perdre deux ans. Quand on sait que des mil­liers de chô­meurs at­tendent des so­lu­tions, c’est ab­surde, kaf­kaïen. Il est urgent, pour­suit­il, que l’état se concentre sur ses mis­sions ré­ga­liennes ».

L’e-san­té au me­nu

La san­té ani­male, l’esan­té, dont Alain Rous­set vou­drait faire une spé­cia­li­té de la nou­velle ré­gion, grâce à des par­te­na­riats conclus avec des en­tre­prises en crois­sance dans ce sec­teur, ou les ETI (éta­blis­se­ments de taille in­ter­mé­diaire) pour les­quels un plan d’ac­tion sur quatre ans se­ra sou­mis au vote des élus ré­gio­naux, fi­gurent éga­le­ment au me­nu, de même qu’une dé­ci­sion mo­di­fi­ca­tive (64,1M€) re­pré­sen­tant moins de 1 % du bud­get pri­mi­tif et un ave­nant au contrat de plan État­ré­gion 2015­2020 : 40 mil­lions d’eu­ros de cré­dits com­plé­men­taires ont été at­tri­bués à la Nou­velle-Aqui­taine, spé­cia­le­ment dé­diés à la mo­bi­li­té mul­ti­mo­dale, à l’en­sei­gne­ment su­pé­rieur, la re­cherche et l’in­no­va­tion. ■

AR­CHIVES LE PO­PU­LAIRE

EM­PLOI. La Nou­velle-aqui­taine est vo­lon­taire pour gé­rer le ser­vice pu­blic de l’em­ploi en co-pi­lo­tage avec l’état et ses re­pré­sen­tants, en l’oc­cur­rence les pré­fets.

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.