Les po­li­ciers li­mou­sins mo­bi­li­sés

Dans les com­mis­sa­riats de la ré­gion la co­lère se fait en­tendre

La Montagne (Brive) - - Limousin - Pierre Vi­gnaud Twit­ter : @Pvi­gnaud87

Les po­li­ciers ont pré­vu de ma­ni­fes­ter cette se­maine en Li­mou­sin. Réunion si­len­cieuse de­main et marches mer­cre­di doivent avoir lieu à Li­moges, Brive et Gué­ret.

Dans les com­mis­sa­riats du Li­mou­sin, la co­lère est conta­gieuse. À l’ap­pel d’une large in­ter­syn­di­cale, plu­sieurs ras­sem­ble­ments doivent avoir lieu de­main mar­di en Li­mou­sin. À Li­moges à 13 heures, un « ras­sem­ble­ment si­len­cieux » est pré­vu de­vant le tri­bu­nal. Une opé­ra­tion si­mi­laire doit être me­née en Cor­rèze et en Creuse.

Plu­sieurs marches or­ga­ni­sées

« Ce ras­sem­ble­ment se fe­ra en de­hors des heures de ser­vices, pen­dant la pause de mi­jour­née ou lors du re­pos de cycle » n ex­plique Da­vid La­croux, re­pré­sen­tant syn­di­cal Al­liance à Gué­ret. Une dé­marche qui tranche avec le ca­rac­tère spon­ta­né des pré­cé­dents ras­sem­ble­ments pa­ri­siens, mais qui sou­haite s’ins­crire dans la conti­nui­té, afin de crier le ras­le­bol des agents de po­lice.

« Il ne faut pas je­ter la pierre à ceux qui ont dé­fi­lé dans la rue. S’ils avaient fait une ma­ni­fes­ta­tion clas­sique, on en au­rait par­lé seule­ment 50 se­condes à la fin du jour­nal té­lé­vi­sé. Là, ce­la semble faire bou­ger les choses », ex­plique le re­pré­sen­tant d’al­liance qui, il l’as­sure, dé­fi­le­ra en tant que simple po­li­cier avec ses col­lègues de Gué­ret. « Nous ne vou­lons pas qu’il y ait de ré­cu­pé­ra­tion, nous fe­rons une ma­ni­fes­ta­tion sans dra­peau ni cou­leur syn­di­cale », ajoute­t­il. Dans un com­mu­ni­qué pu­blié ven­dre­di der­nier, l’un­sa Po­lice (qui fait par­tie de l’in­ter­syn­di­cale) de­mande « la ré­vi­sion du cadre ju­ri­dique d’em­ploi des armes (no­tam­ment dans le cadre de la lé­gi­time dé­fense), la mise en place de peines plan­cher pour les agres­seurs de membres de force de l’ordre et de ser­vices de se­cours, et l’ali­gne­ment de la ré­pres­sion des ou­trages à une per­sonne dé­po­si­taire de l’au­to­ri­té pu­blique sur celle des ou­trages à ma­gis­trats. »

Une réunion doit avoir lieu au­jourd’hui à Li­moges, entre les re­pré­sen­tants syn­di­caux et les re­pré­sen­tants de la pré­fec­ture. ■

MO­BI­LI­SA­TION. Le 18 mai der­nier, les po­li­ciers avaient crié leur ras-le-bol à Li­moges.

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.