Will Bu­ford et le banc fan­tôme

Un re­vers en­core lo­gique pour les Li­mou­geauds

La Montagne (Brive) - - Sports -

Si Will Bu­ford a te­nu son rang de meilleur sco­reur de Pro A, il semble beau­coup trop seul pour per­mettre au CSP de re­trou­ver le goût de la vic­toire.

Le contexte. Le Pa­lais des Sports n’a rien d’un coupe­gorge. C’était d’au­tant plus vrai que le Li­moges CSP pou­vait comp­ter sur une par­tie de ses sup­por­ters. Les Ul­tras Green avaient or­ga­ni­sé un dé­pla­ce­ment pour chan­ter leur dé­sor­mais clas­sique : « Ei­to char­lot ! ». D’autres Li­mou­geauds avaient aus­si dé­ci­dé d’ef­fec­tuer le ra­pide dé­pla­ce­ment de ma­nière in­di­vi­duelle pour sou­te­nir le CSP dans une am­biance bon en­fant.

L’homme du match. Li­moges at­ten­dait Kyle Mca­lar­ney, il a dé­cou­vert Jo­na­than Ka­za­di. Le me­neu­rar­rière suisse de grande taille a joué comme dans un rêve, ter­mi­nant la ren­contre avec 20 points à 8/10, 4 rebonds et 2 passes dé­ci­sives pour 24 d’éva­lua­tion en 27 mi­nutes.

Le flop. En­core une fois, ils sont nom­breux à être pas­sés au tra­vers dans les rangs li­mou­geauds. Mais la palme de la soi­rée re­vient à Er­nest Scott, pour­tant lan­cé dans le « 5 » de dé­part par Dule Vu­jo­se­vic. L’in­té­rieur du CSP a été comme à son ha­bi­tude : trans­pa­rent. Ses stats parlent d’elles­mêmes (0 point à 0/2, 2 rebonds, 2 bal­lons per­dus pour 0 d’éva­lua­tion en 11 mi­nutes). En cas de change­ ment, il de­vrait être l’un des pre­miers à pré­pa­rer ses va­lises.

Le chiffre. Bien que lé­gè­re­ment tou­ché à une che­ville, Will Bu­ford a confir­mé qu’il était bien le meilleur sco­reur de Pro A en ce dé­but de sai­son en ins­cri­vant 23 points à 8/15. Sur les cinq pre­miers matchs de Pro A, l’ar­rière US tourne à 21 points de moyenne. Un vrai ca­che­mi­sère.

La stat. 6, c’est le nombre de points mar­qués par le banc du Li­moges CSP si on consi­dère CJ Fair comme le ti­tu­laire du poste 4 et Er­nest Scott comme sa ro­ta­tion. Seul Ma­thieu Wo­j­cie­chows­ki a mar­qué en sor­tie de banc. Une sta­tis­tique in­quié­tante mais à re­la­ti­vi­ser, She­ki­nah Mu­nan­ga ayant joué deux mi­nutes, Fré­jus Zer­bo trois et Vincent Fau­ché zé­ro.

La phrase. « Nos meilleurs joueurs sont par­tis en fin de sai­son der­nière et on a dû faire face à des res­tric­tions de bud­get. On sa­vait qu’une sai­son dif­fi­cile nous at­ten­dait », a rap­pe­lé Vu­jo­se­vic à la fin du match. ■

PHO­TO PAS­CAL PROUST

SCO­REUR. Will Bu­ford est trop es­seu­lé.

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.