Et si on pas­sait Hal­lo­ween cô­té jar­din !

Pen­dant les va­cances de la Tous­saint, les Jar­dins de Colette pro­posent dix jours d’ani­ma­tions

La Montagne (Brive) - - Brive Vivre Sa Ville - Clé­men­tine Du­tertre

De­puis hier et jus­qu’au 2 no­vembre, les Jar­dins de Colette ont concoc­té dix jours d’ani­ma­tions d’hal­lo­ween pour oc­cu­per toute la fa­mille.

Si­tués à dix mi­nutes de Brive et consti­tués de cinq hec­tares de ver­dure, les Jar­dins de Colette ac­cueillent pe­tits et grands pour sa grande fête « Mons­trueu­se­ment Gaillarde » d’hal­lo­ween.

De­puis hier et jus­qu’au 2 no­vembre, de nom­breuses ac­ti­vi­tés sont pro­po­sées aux fa­milles afin de les di­ver­tir pen­dant les va­cances de la Tous­saint. Dix jours d’ani­ma­tions consti­tués de spec­tacles, d’un nou­veau jeu de piste spé­cial « Hal­lo­ween » pour dé­cou­vrir le parc tout en s’amu­sant, des ate­liers créa­tifs… Mais c’est éga­le­ment l’oc­ca­sion de (re) dé­cou­vrir le la­by­rinthe géant de 5.000 m² ain­si que les jeux géants.

Créée en 2009, la fête d’hal­lo­ween des Jar­dins de Colette ne cesse d’at­ti­rer les fa­milles. « Au dé­but de cette ini­tia­tive, il y avait une vo­lon­té de pro­po­ser quelque chose de convi­vial, sur une jour­née, avant la fer­me­ture an­nuelle du jar­din », ex­plique Ca­the­rine Be­zos, di­rec­trice du parc. L’en­goue­ment fut tel que l’idée se dé­ve­lop­pa chaque an­née jus­qu’à de­ve­nir un évé­ne­ment in­con­tour­nable des va­ cances de la Tous­saint. En ef­fet, en 2015, plus de 3.000 en­trées ont été comp­ta­bi­li­sées sur les quatre jours.

Pa­rents et en­fants, cos­tu­més pour l’oc­ca­sion, ga­lopent dans les al­lées dé­co­rées aux cou­leurs d’hal­lo­ween et se prennent au jeu de piste avec pour ré­com­pense : des frian­dises ! Dif­fé­ rents ate­liers créa­tifs sont pro­po­sés : la créa­tion de masque et de sac à bon­bons. Si la fa­bri­ca­tion de masque a été mise en place l’an­née der­nière et a ren­con­tré un cer­tain suc­cès, la con­cep­tion de pe­tits sacs à bon­bons est un ate­lier in­édit cette an­née. En es­pé­rant que ce­la plai­ra aux en­fants.

Six jours de plus

Chaque an­née, les gé­rants du parc pro­posent des spec­tacles dif­fé­rents aux vi­si­teurs. Cette fois, c’est la com­pa­gnie Dis Bon­jour à la dame qui pré­sente Fri­go, un spec­tacle d’im­pro­vi­sa­tion tout pu­blic qui ra­vi­ra pe­tits et grands. Mo­ments de rire et de par­tage garantis.

Grande nou­veau­té pour cette an­née : le Jar­din de Colette ouvre ses portes pen­dant dix jours, soit six jours de plus par rap­port à l’an­née der­nière. Ce­ci marque la vo­lon­té d’ou­vrir plus lar­ge­ment le parc pen­dant les va­cances de la Tous­saint afin d’of­frir des ani­ma­tions pour les en­fants et de faire par­ta­ger plus long­temps les jar­dins qui ont été ré­amé­na­gés plus tôt dans l’an­née. ■

Pra­tique. Ou­ver­ture en conti­nu de 10 heures à 18 heures tous les jours. Ren­sei­gne­ments au 05.55.86.75.35 ou sur www.les­jar­dins­de­co­lette.com. Ta­rifs : Adultes : 8,50 € - Ta­rifs ré­duits : 7 € - En­fants de moins de 3 ans : Gra­tuit.

PHO­TO D’AR­CHIVES PAS­CAL PERROUIN

DÉ­GUI­SÉES. Les en­fants sont pa­rées pour la ré­colte des bon­bons.

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.