Ma­le­mort XV a as­su­ré le prin­ci­pal

Après son suc­cès (26­20) contre Lé­vé­zou

La Montagne (Brive) - - Sports Limousin - Ben­ja­min Pom­mier

Grâce à son troi­sième suc­cès en cinq jour­nées face à Lé­vé­zou, di­manche (26-20), Ma­le­mort XV a trem­blé mais a as­su­ré l’es­sen­tiel. Pour le mo­ment, c’est tout ce qui compte.

Et de trois. En­fin, et de quatre. Et l’in­fer­nale sé­rie n’est pas prête de s’in­ter­rompre. Si Ma­le­mort XV a dé­cro­ché un pré­cieux suc­cès face à Lé­vé­zou di­manche, il a aus­si et sur­tout en­chaî­né un qua­trième match consé­cu­tif cette sai­son. Et avec un ef­fec­tif à flux ten­du, la corde est clai­re­ment en train de se tendre du cô­té de L’EVMBO.

Car qu’on se le dise, en­chaî­ner les matches de la sorte en Fé­dé­rale 2, avant ce­lui pro­gram­mé di­manche à Cas­tel­ja­loux, c’est jouer avec la san­té des joueurs. Lu­do­vic Four­nier (côte) et Be­noit Pe­zet (cuisse) dans les rangs cor­ré­ziens peuvent, mal­heu­reu­se­ment, en at­tes­ter, eux qui sont très in­cer­tains pour le week­end pro­chain. Mais qu’à ce­la ne tienne. En ce dé­but de sai­son, Ma­le­mort a dé­ci­dé de pas­ser outre les dif­fi­cul­tés qui se pré­sentent de­vant lui. Après un ex­cellent point de bo­nus dé­fen­ sif ra­me­né de Cas­tel­sar­rain la se­maine der­nière, les Ma­le­mor­tois ont conti­nué d’en­chaî­ner face à Lé­vé­zou. Mal­gré la fa­tigue phy­sique.

« On ne re­tien­dra que la vic­toire »

« Contrai­re­ment aux autres ren­contres, nous n’avons ja­mais été en me­sure d’im­pul­ser du rythme sur plu­sieurs sé­quences, ex­plique Sé­bas­tien Da­no­va­ro. Nous avons été ap­proxi­ma­tifs, avons fait quelques mau­vais choix mais les gars ont, en­core, su faire preuve d’une grande force men­tale. »

Bien que de­vant une bonne par­tie du match, L’EVMBO a fi­ni par se faire peur du­rant les cinq der­nières mi­nutes en étant prise d’as­saut dans ses cinq mètres avant que Lé­vé­zou ne se casse les dents.

Si le coach des ar­rières confesse bien vo­lon­tiers que la ma­nière n’était pas au ren­dez­vous, il pré­fère re­te­nir l’es­sen­tiel. « À la fin de la sai­son, on ne se sou­vien­dra pas que nous n’avons pas été bons contre Lé­vé­zou. On ne re­tien­dra que la vic­toire. » C’est bien l’es­sen­tiel. ■

PHO­TO PAS­CAL PERROUIN

IN­CI­SIFS. Mal­gré les jambes lourdes, les Ma­le­mor­tois ont tout de même es­sayé de pro­duire du jeu.

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.