Que cache cette crise ?

La Montagne (Brive) - - France & Monde Actualités - BER­NARD STÉ­PHAN ber­nard.ste­phan@cen­tre­france.com

Il est peu com­mun d’avoir ain­si une grève dans une té­lé­vi­sion pri­vée. Et s’il est in­con­tes­table que le cas de Jean­marc Mo­ran­di­ni est le mo­tif pre­mier du mou­ve­ment des per­son­nels d’ité­lé, il est aus­si le ré­vé­la­teur d’un ma­laise plus pro­fond, pas ex­clu­si­ve­ment cir­cons­crit à la chaîne du groupe Bol­lo­ré. Le der­nier épi­sode da­tant d’hier après­mi­di est la sus­pen­sion de l’émis­sion de Mo­ran­di­ni. Fau­til y voir un re­cul face aux gré­vistes ? C’est peu pro­bable. Mais avec moins de 50.000 té­lé­spec­ta­teurs, c’est bien un désa­veu du pu­blic qui a pro­ba­ble­ment fait ré­flé­chir les di­ri­geants de la chaîne.

Ce conflit ex­cep­tion­nel­le­ment long tra­duit­il la ré­bel­lion d’une ré­dac­tion face à son ac­tion­naire ? Vincent Bol­lo­ré n’a ja­mais ca­ché qu’il en­ten­dait conser­ver « le contrôle édi­to­rial », concré­ti­sant dans sa branche mé­dias le rêve de Jean­ma­rie Mes­sier d’être le pa­tron du conte­nant et du conte­nu. La ma­nière dont l’ac­tion­naire a bous­cu­lé Ca­nal + et mit le pied sur « l’es­prit ca­nal » était un avant­goût de sa prise de pou­voir et de sa con­cep­tion du ma­na­ge­ment.

La crise à ité­lé mul­ti­plie les dif­fi­cul­tés. Jus­qu’à cer­tains an­non­ceurs qui ont bou­dé le cré­neau de l’émis­sion de JeanMarc Mo­ran­di­ni et se sont re­ti­rés. Tra­dui­sant ain­si les nou­veaux com­por­te­ments des marques qui s’iden­ti­fient aux va­leurs po­si­tives des émis­sions qu’elles ac­com­pagnent, mais qui ne veulent pas être as­so­ciées aux va­leurs né­ga­tives de cer­tains pro­grammes. Ce sont les marques du luxe, de la beau­té et de la mode qui sont en pointe.

La grève à ité­lé n’est que l’ex­pres­sion de l’in­quié­tude face à l’en­trée en puis­sance des in­dus­triels dans le ca­pi­tal des mé­dias. Das­sault ou La­gar­dère sont les plus an­ciens. Ber­nard Ar­nault et Vincent Bol­lo­ré sont ve­nus confor­ter leurs em­pires. Dra­hi a bâ­ti un géant des mé­dias en deux ans. Les uns et les autres n’ont ja­mais aban­don­né leurs ac­ti­vi­tés d’ori­gine, les plus ren­tables d’ailleurs. Ce fer au feu de la presse est­il un ins­tru­ment d’in­fluence ? Il leur per­met de dis­cu­ter avec le pou­voir. Mais jusque­là, la plu­part des grands pa­trons avaient peu ou prou res­pec­té l’in­dé­pen­dance édi­to­riale des ré­dac­tions.

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.