As­sa­ni-is­souf : « Ce­la m’a trau­ma­ti­sée »

Re­tour « post­olym­pique » pour la Li­mou­geaude

La Montagne (Brive) - - Sports Limousin - Ke­vin Cao

Après deux mois de va­cances, la Li­mou­geaude Jea­nine As­sa­ni-is­souf a re­pris le che­min de l’en­traî­ne­ment hier. Avec le sou­rire, une nou­velle coupe de che­veux mais sur­tout des choses à dire… On lui a don­né quelques thèmes et elle fait le reste avec ses mots.

Les JO de Rio. « C’est du pas­sé. Ce­la m’a trau­ma­ti­sée. J’ai mal vé­cu ces Jeux. J’ai réa­li­sé une contre­per­for­mance (avec 13,97 m, elle n’a pas pas­sé le cap des qua­li­fi­ca­tions, ndlr) alors que j’étais en forme. J’ai foi­ré les “Eu­rope” en me met­tant trop de pres­sion et j’ai foi­ré les JO alors que je me sen­tais prête. J’au­rais pu par­tir en dé­pres­sion à cause de ça. Même si la fi­nale était très re­le­vée, j’au­rais ai­mé y être. J’au­rais dû y être. C’est peut­être un mal pour un bien. De­puis Rio, j’ai chan­gé, j’ai pris du re­cul. Je suis plus ma­ture. Et à To­kyo (aux jeux Olym­piques 2020), j’irai pour mon­ter sur le po­dium. »

Mayotte. « J’y suis al­lée une se­maine : ce­la m’a fait beau­coup de bien. Ce­la fai­sait sept ans que je n’avais pas vu ma mère. J’ai vrai­ment été très bien re­çue là­bas. Même Hol­lande n’au­rait pas eu au­tant de suc­cès (éclat de rire). J’ai fait le tour des élus, des mé­dias, des écoles pour par­ler de mon par­cours mais j’ai aus­si pro­fi­té de ma fa­mille. En re­par­tant, ma mère a rem­ pli ma va­lise de nour­ri­ture lo­cale et j’ai fait le plein d’une bois­son qui n’existe que là­bas : du Fan­ta ana­nas. C’est trop bon (éclat de rires) .»

Sai­son 2017. « Cette cou­pure de deux mois m’a fait du bien. J’ai voya­gé et j’ai beau­coup man­gé mais il ne faut pas le dire à “JC”. Nous n’avons pas en­core dé­fi­ni mon ca­len­drier de com­pé­ti­tions avec Sau­toir (Jean­ch­ris­tophe Sau­tour, son coach, ndlr). (Plus sé­rieuse) En tout cas, je veux conser­ver mon titre aux cham­pion­nats de France in­door (18­19 fé­vrier à Bor­deaux), réa­li­ser un Top 5 aux cham­pion­nats d’eu­rope (3 au 5 mars à Bel­grade) et ac­cé­der en fi­nale aux cham­pion­nats du monde (5 au 13 août à Londres). J’ai une re­vanche à prendre. »

Le manque de moyens. «Le dé­part de Mar­tin (La­mou) est dom­mage pour le club et la ville. Après, c’est son choix et s’il a ju­gé que c’était meilleur pour lui, il faut le res­pec­ter. Nous per­dons un bon ath­lète. À titre per­son­nel, j’ai­me­rais res­ter à Li­moges mais je sou­haite m’en­traî­ner se­rei­ne­ment. Je ne veux pas co­gi­ter au quo­ti­dien pour sa­voir si mon coach pour­ra me suivre, ou non, sur mes com­pé­ti­tions in­ter­na­tio­nales. J’ai­me­rais ne pas me prendre la tête avec des ques­tions fi­nan­cières et me consa­crer à 100 % à mon en­traî­ne­ment. » ■

PHO­TO PAS­CAL LACHENAUD

RE­TOUR. Jea­nine As­sa­ni-is­souf a re­pris à La Bo­rie, hier, en fai­sant no­tam­ment du gai­nage.

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.