OM : Et main­te­nant jouez, M. Gar­cia !

Mar­seille se dé­place à Cler­mont, ce soir (21 h 05, France 3 et Ca­nal + Sport)

La Montagne (Brive) - - Sports L'Actu Nationale -

A Cler­mont (L2), l’olym­pique de Mar­seille de­vra ti­rer au but. L’ur­gence a va­li­dé le « ca­te­nac­cio » pro­po­sé contre le Pa­ris SG (0-0) di­manche mais le nou­vel en­traî­neur Ru­di Gar­cia doit main­te­nant mon­trer du jeu, dès ce soir en Coupe de la Ligue.

«Je ne pou­vais qu’être in­dul­gent vis­à­vis des joueurs. Je le se­rai beau­coup moins si on ne prend pas le match en main », a pré­ve­nu Gar­cia, qui pro­met de mon­trer « un tout autre vi­sage de L’OM sur le plan of­fen­sif ».

Ce match à zé­ro tir ­ « la stat qui fait rire mais, nous, on s’en fout », lance le gar­dien n° 2 Brice Sam­ba, qui de­vrait être ti­tu­laire à Cler­mont ­, n’a pas ho­no­ré la de­vise de L’OM, « Droit au but ».

Du coup, le dé­pla­ce­ment chez un mal clas­sé de L2 (14e) a tout du « match piège », re­con­naît Gar­cia.

Re­cru­té aus­si pour sa ré­pu­ta­tion d’en­traî­neur of­fen­sif, l’ex­guide de L’AS Rome va pou­voir mettre en place une équipe qui lui res­semble plus.

Of­fen­si­ve­ment, il est tou­jours pri­vé de Clin­ton Njié et Ré­my Ca­bel­la, et deux mi­lieux dé­fen­sifs manquent à l’ap­pel, William Vain­queur, sur le re­tour comme les deux pre­miers, et le mal­heu­reux Abou Dia­by, opé­ré d’une che­ville, qui a al­lon­gé de quatre mois son in­ter­mi­nable che­min de croix.

Sans in­ci­dence sur le jeu of­fen­sif, Gar­cia de­vrait of­frir du temps de jeu au deuxième gar­dien, Brice Sam­ba, même s’il n’a rien of­fi­cia­li­sé.

Un temps per­du dans une vie dis­so­lue et un prêt qua­si blanc (six matchs) à Nan­cy (L2) la sai­son der­nière, le Fran­co­congo­lais de 22 ans se jette sur l’oc­ca­sion.

« J’ai peut­être un peu trop fait le con à cer­tains mo­ments », re­con­naît Sam­ba, qui a com­mis des « er­reurs. On a tous été jeunes, un peu plus de sor­ties, c’est la vie… »

Mais « je suis re­ve­nu en tant qu’homme, et qui dit nou­veau coach, dit nou­velles pos­si­bi­li­tés », ajoute le gar­dien.

La Coupe de la Ligue, un ob­jec­tif pour L’OM

Lui ne craint pas le match piège. Il rap­pelle que Cler­mont n’a plus ga­gné de­puis six ren­contres et, si « c’est un ad­ver­saire qu’on res­pecte énor­mé­ment, on y va avec l’idée de l’en­fon­cer dès le dé­but », mar­tèle Sam­ba.

Cler­mont est en outre pri­vé de son meilleur bu­teur, Ré­my Du­gi­mont (3 buts), ex­clu à Niort (2­1).

« La Coupe de la Ligue, le coach nous l’a bien dit, est le moyen le plus court et ra­pide pour at­teindre la Coupe d’eu­rope », conti­nue le jeune por­tier.

Le pré­sident Jacques­hen­ri Ey­raud l’a aus­si pré­sen­tée comme un des ob­jec­tifs de la sai­son. « Les joueurs ont en­vie de ga­gner des titres, et le pre­mier qui est à notre por­tée, c’est une Coupe », a dit le di­ri­geant.

Ey­raud pré­sen­tait en confé­rence de presse le nou­veau spon­sor maillot spé­cial Coupe de la Ligue, les Mu­tuelles du so­leil ,un nou­vel exemple de l’avan­cée au pas de charge du tan­dem qu’il forme avec le nou­veau pro­prié­taire, Frank Mc­court. « Nous sommes là de­puis quelques jours, pou­voir cé­lé­brer ce par­te­na­riat ren­for­cé est un signe très po­si­tif », a­t­il dit.

La pré­sence de Co­rinne Diacre sur le banc de Cler­mont est aus­si un signe po­si­tif, sur un autre plan, pour Ru­di Gar­cia, qui « trouve ça très frais, très agréable d’avoir des coachs femmes d’une équipe mas­cu­line. Son ex­per­tise foot est im­por­tante ».

Diacre a d’ailleurs pré­ve­nu qu’il lui tar­dait que cette af­fiche soit pas­sée car elle « pé­na­lise énor­mé­ment » un mal clas­sé de L2. « Elle est aus­si ha­bile en com­mu­ni­ca­tion, en­core une qua­li­té », en a sou­ri Gar­cia. ■

AT­TAQUE. Après avoir blin­dé la dé­fense face à Pa­ris, Ru­di Gar­cia doit dé­sor­mais im­po­ser sa patte of­fen­sive sur le jeu mar­seillais.

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.