Mar­cus Malte, un souffle puis­sant

La Montagne (Brive) - - Jeux -

Le ju­ry du Fe­mi­na a choi­si de ré­com­pen­ser, hier, de son prix le dis­cret Mar­cus Malte, un pseu­do­nyme, pour son ro­man Le gar­çon (Zul­ma).

« C’est un aé­ro­lithe qui vient de tom­ber dans nos pla­tes­bandes lit­té­raires », s’est fé­li­ci­tée Mo­na Ozouf, la pré­si­dente de ce ju­ry 100 % fé­mi­nin.

Mar­cus Malte a ob­te­nu sept voix contre trois à Na­tha­cha Ap­pa­nah (Tro­pique de la vio­lence, Gal­li­mard) pour ce ro­man de plus de 500 pages qui nous in­vite à tra­ver­ser le dé­but du XXE siècle aux cô­tés d’un gar­çon sans nom et qui ja­mais ne pro­non­ce­ra une pa­role.

Le prix Fe­mi­na du ro­man étran­ger a été at­tri­bué à l’amé­ri­ca­no­li­ba­nais Ra­bih Ala­med­dine pour Les vies de pa­pier (Les Es­cales) et le Fe­mi­na de l’es­sai à Ghis­laine Du­nant pour Char­lotte Del­bo, La vie re­trou­vée (Gras­set).

Le livre de Mar­cus Malte est « une grande épo­pée, une his­toire ma­gni­fique qui res­sus­ci­

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.