William Ser­vat : « Les joueurs ont de plus en plus de re­pères »

Après trois matchs sans vic­toire, le Stade Tou­lou­sain veut po­si­ti­ver avant d’al­ler à Pau, sa­me­di

La Montagne (Brive) - - Sports L'actu Nationale -

L’en­traî­neur des avants de Tou­louse William Ser­vat a l’im­pres­sion « que les joueurs ont de plus en plus de re­pères » mal­gré trois der­niers matchs sans vic­toire, a-til dé­cla­ré, hier, avant le dé­pla­ce­ment de son équipe à Pau, sa­me­di.

■ Le Stade Tou­lou­sain n’a pas gagné un seul de ses trois der­niers matchs alors qu’il en a eu l’op­por­tu­ni­té à chaque fois. Le mo­ral des troupes est-il tou­ché ? Quand on voit ce que l’on a pro­duit et le com­por­te­ment des joueurs aus­si bien à Cler­mont (25­29) qu’au Con­nacht (21­23) ou di­manche der­nier face aux Wasps (20­20), on est for­cé­ment très frus­tré. Pa­ra­doxa­le­ment, mal­gré ce­la on a des joueurs qui prennent de plus en plus de plai­sir sur le ter­rain et qui mettent de plus en plus de vi­tesse dans notre jeu. Les ré­sul­tats ne tournent pas en­core en notre fa­veur mais on a l’im­pres­sion que les joueurs ont quand même de plus en plus de re­pères et ce­la nous rend po­si­tifs.

« On prend le temps de peau­fi­ner les dé­tails »

■ La conquête est un sec­teur où le Stade Tou­lou­sain est par­ti­cu­liè­re­ment convain­cant ces der­nières se­maines. On vous ima­gine for­cé­ment sa­tis­fait… On est en bonne voie. On tra­vaille beau­coup, pour ne pas dire énor­mé­ment. On prend le temps de peau­fi­ner les dé­tails. Au­jourd’hui c’est cer­tain que la conquête est sa­tis­fai­ sante. Les joueurs ont en­vie d’être per­for­mants dans ce sec­teur mais il ne faut pas s’en­flam­mer car la vé­ri­té d’un jour n’est pas tou­jours celle du len­de­main. Et à Pau on ne s’at­tend pas for­cé­ment à une par­tie de plai­sir dans ce sec­teur.

■ Jus­te­ment quel re­gard por­tez­vous sur cette équipe de Pau ? C’est une équipe où évo­luent des joueurs in­ter­na­tio­naux qui ont por­té le maillot des All Blacks mais aus­si d’autres na­tions ma­jeures du rug­by. Ils ont un ef­fec­tif riche de qua­li­té et, chez eux, sont tou­jours dif­fi­ciles à prendre. On va chan­ger de com­pé­ti­tion et c’est tou­jours dan­ge­reux, sur­tout que nous au­rons un jour de moins de ré­cu­pé­ra­tion par rap­port à eux. ■

OP­TI­MISTE. Mal­gré un en­chaî­ne­ment de trois matchs sans vic­toire, William Ser­vat constate des pro­grès dans l’équipe tou­lou­saine.

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.