Comme un air d’apo­ca­lypse…

Ravagée par les flammes, la zone est qua­si dé­serte

La Montagne (Brive) - - France & Monde Actualités -

Née il y a 18 mois, la « Jungle » de Ca­lais se consu­mait, hier, au mi­lieu des cendres et dé­bris noir­cis, aban­don­née par les mi­grants chas­sés par de vio­lents in­cen­dies qui, avec la bé­né­dic­tion des au­to­ri­tés, ont pré­ci­pi­té la fin du plus vaste bi­don­ville en France.

« C’est vrai­ment la fin de la “Jungle” ! », a af­fir­mé, hier, la pré­fète du Pas­deCa­lais, Fa­bienne Buc­cio, alors que les forces de l’ordre ont pé­né­tré dans le camp, très éten­du puis­qu’il couvre une di­zaine d’hec­tares.

Entre 6.000 et 8.000

A cause des in­cen­dies, elles en ont blo­qué les ac­cès les plus fa­ciles à contrô­ler, in­ter­di­sant l’entrée à ceux – mi­grants, bé­né­voles ou jour­na­listes – qui vou­laient y pé­né­trer.

Vers 16 heures, le site était qua­si dé­sert. En re­vanche, au Centre d’ac­cueil pro­vi­soire (CAP), for­mé de conte­neurs et qui n’hé­berge plus que des mi­neurs, la vie sui­vait son cours : des en­fants jouaient au foot dans la cour, dans un air ren­du presque ir­res­pi­rable par la fu­mée des in­cen­dies, dont la plu­part étaient éteints…

Se­lon la pré­fète, à la mi­jour­née, « plus de 5.000 per­sonnes » avaient dé­jà été prises en charge dans le pro­ces­sus de dé­man­tè­le­ment en­ga­gé lun­di, sur un to­tal de 6.400 re­cen­sés dans le camp par les au­to­ri­tés (8.150 se­lon des as­so­cia­tions).

Vingt­et­un au­to­cars sont par­tis, hier, pour ache­mi­ner des mi­grants (Sou­da­nais, Af­ghans et Éry­thréens sur­tout) vers les Centres d’ac­cueil et d’orien­ta­tion (CAO). Le gou­ver­ne­ment veut faire place nette ra­pi­de­ment. « Des moyens plus im­por­tants » vont être dé­ployés par l’en­tre­prise char­gée de dé­blayer le site, « avec l’ob­jec­tif de dé­truire les ha­bi­tats à l’aban­don », se­lon Fa­bienne Buc­cio.

La « Jungle » offre dé­sor­mais un vi­sage d’apo­ca­lypse : le feu a pris un peu par­tout, no­tam­ment dans l’allée cen­trale du camp bor­dée ré­cem­ment en­core de com­merces in­for­mels, ra­va­geant tentes, ca­banes et ca­ra­vanes.

D’épais pa­naches de fu­mée noire étaient vi­sibles de­puis le port de Ca­lais, à 500 mètres de là… ■

Pas­seurs condam­nés. Trois pas­seurs kurdes ont été condam­nés, hier, par la Cour d’ap­pel de Reims, à un et trois ans de pri­son pour avoir convoyé, pen­dant cinq mois, entre 1.500 et 2.000 mi­grants entre Ca­lais et la Grande-bre­tagne, via des aires d’au­to­route près de Reims.

PHOTO AFP

DÉ­SO­LA­TION. Les flammes ont dé­vo­ré une par­tie du camp, où cer­tains ont ten­té de sau­ver ce qu’ils pou­vaient.

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.