La Si­li­con Val­ley contre Trump

La Montagne (Brive) - - Numérique -

La Si­li­con Val­ley, épi­centre de l’in­dus­trie tech­no­lo­gique amé­ri­caine, a choi­si son camp dans la cam­pagne pré­si­den­tielle et ne fait pas mys­tère de son aver­sion pour Do­nald Trump.

Les ti­tans de la high­tech font pleu­voir leurs dol­lars sur la dé­mo­crate Hilla­ry Clin­ton, et beau­coup font ou­ver­te­ment cam­pagne contre son ad­ver­saire ré­pu­bli­cain. Steve Woz­niak, Ev Williams, Jim­my Wales et Pierre Omi­dyar, res­pec­ti­ve­ment co­fon­da­teurs d’apple, Twit­ter, Wi­ki­pé­dia et ebay, fi­gu­raient ain­si cet été par­mi la cen­taine de signataires d’une lettre ou­verte du sec­teur aver­tis­sant que Do­nald Trump à la Mai­son Blanche se­rait « un dé­sastre pour l’in­no­va­tion ».

« Un ana­thème »

Le mil­liar­daire ré­pu­bli­cain ful­mine contre les im­mi­grés et a pro­po­sé de « fer­mer » une par­tie d’in­ter­net pour rai­sons de sé­cu­ri­té. Il a cri­ti­qué Apple parce que la firme fait fa­bri­quer ses ap­pa­reils à l’étran­ger, et Ama­zon sur ses im­pôts.

« Trump re­pré­sente l’exact op­po­sé de tout ce en quoi ils croient (dans la Si­li­con Val­ley) : ac­cueillir les im­mi­grés, un ordre mon­dial cos­mo­po­lite », sou­ligne Geof­frey Skel­ley du Cen­ter for Po­li­tics de l’uni­ver­si­té de Virginie.

D’après lui, le sec­teur craint que Do­nald Trump ne dé­clenche une guerre com­mer­ciale qui nui­rait à ses en­tre­prises aux ambitions mon­diales.

Me­lin­da Jack­son, pro­fes­seure de sciences po­li­tiques à l’uni­ver­si­té de San Jo­sé, com­pare Trump à « un ana­thème » pour le sec­teur. « Il a l’air de re­gar­der en ar­rière – pour faire re­de­ve­nir les choses comme avant. Et dans la Si­li­con Val­ley, tout tourne au­tour de l’in­no­va­tion et du pro­chain truc ré­vo­lu­tion­naire. »

Quand Google af­firme que sa mis­sion est de rendre toute l’in­for­ma­tion du monde li­bre­ment dis­po­nible et que Fa­ce­book veut connec­ter toute la pla­nète, Do­nald Trump a pro­mis de construire un mur à la fron­tière mexi­caine pour stop­per l’im­mi­gra­tion clan­des­tine.

Sans ci­ter di­rec­te­ment le can­di­dat ré­pu­bli­cain, le pa­tron­fon­da­teur de Fa­ce­book, Mark Zu­cker­berg, a ap­pe­lé en avril les créa­teurs d’ap­pli­ca­tions pour le ré­seau à « choi­sir l’es­poir plu­tôt que la peur » et à ai­der à construire des ponts plu­tôt que des murs.

Boy­cott d’apple

Apple, de son cô­té, a re­non­cé à four­nir des fi­nan­ce­ments ou du sup­port lo­gis­tique à la con­ven­tion ré­pu­bli­caine, in­vo­quant les com­men­taires de Do­nald Trump sur les im­mi­grés, les mi­no­ri­tés et les femmes.

Par­mi les op­po­sants les plus vi­gou­reux à Do­nald Trump fi­gure le co­fon­da­teur de Lin­kedin, Reid Hoff­man, qui a pro­mis 5 mil­lions de dol­lars à des as­so­cia­tions d’aide aux an­ciens com­bat­tants si le mil­liar­daire ac­cep­tait enfin de dé­voi­ler ses dé­cla­ra­tions d’im­pôts.

Le can­di­dat ré­pu­bli­cain est aus­si en­ga­gé dans une vio­lente que­relle avec le pa­tron d’ama­zon et du Wa­shing­ton Post, Jeff Be­zos, le­quel a sug­gé­ré de se dé­bar­ras­ser du mil­liar­daire en l’en­voyant dans l’es­pace, pro­met­tant de lui ré­ser­ver une place dans la fu­sée d’une autre de ses so­cié­tés, Blue Ori­gin.

Dans la val­lée californienne, l’un des rares sou­tiens en vue du can­di­dat ré­pu­bli­cain est l’in­ves­tis­seur de ca­pi­tal­risque Pe­ter Thiel, co­fon­da­teur de Paypal et fi­nan­cier de la pre­mière heure pour Fa­ce­book. ■

PHOTO AFP

JEFF BE­ZOS. Le pa­tron d’ama­zon a sug­gé­ré de se dé­bar­ras­ser du mil­liar­daire en l’en­voyant dans l’es­pace.

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.