Avec « Zu­bi », Mar­seille va droit au but

An­do­ni Zu­bi­zar­re­ta a été nom­mé di­rec­teur spor­tif de l’olym­pique de Mar­seille, hier

La Montagne (Brive) - - Sports L'actu Nationale -

An­do­ni Zu­bi­zar­re­ta a été nom­mé hier di­rec­teur spor­tif de L’OM, fonc­tion qu’il oc­cu­pait au FC Bar­ce­lone : en 10 jours, le nou­veau pro­prié­taire de L’OM, Frank Mccourt, vient d’en­ga­ger un pré­sident, un en­traî­neur, et main­te­nant ce grand nom du foot.

En­core un gros pois­son pour L’OM. Après Ru­di Gar­cia, ex­coach ré­pu­té de la Ro­ma et de Lille, voi­ci Zu­bi­zar­re­ta, l’homme qui avait fait ve­nir no­tam­ment au Bar­ça Ney­mar et Luis Sua­rez.

Ru­di et « Zu­bi » vont vite faire ou­blier Franck Pas­si, en­traî­neur au maigre CV, et Gun­ter Ja­cob, di­rec­teur spor­tif qui s’était sur­tout si­gna­lé, à ses dé­pens, par deux cam­brio­lages.

Pas­sion des sup­por­ters

« La ve­nue d’an­do­ni Zu­bi­zar­re­ta est l’acte II du pro­jet, de­puis dix jours que nous sommes à la tête du club. Il a le pro­fil idéal pour ce poste, c’est un di­ri­geant brillant, per­for­mant », a ex­po­sé Jacques­hen­ri Ey­raud, nou­veau pré­sident de L’OM de­vant la presse, avant que « Zu­bi » ne vienne s’ex­pri­mer en per­sonne, dans un fran­çais qua­si par­fait.

Comme Gar­cia la se­maine pas­sée, le so­lide quin­qua­gé­naire (55 ans) à la barbe poivre et sel, au teint hâ­lé a fait un sans­faute de­vant les mé­dias, ro­dé à l’exer­cice. Il a ain­si soi­gneu­se­ment sou­li­gné que « Mar­seille a un grand coeur, une grande âme foot­bal­lis­tique comme l’ath­le­tic Bil­bao et Bar­ce­lone », clubs où il est pas­sé comme gar­dien et di­rec­teur spor­tif.

« À Mar­seille, il y a une grande pas­sion avec les sup­por­ters, c’est une grande op­por­tu­ni­té foot­bal­lis­tique et une grande op­por­tu­ni­té pour moi », a aus­si ap­puyé l’ex­por­tier in­ter­na­tio­nal es­pa­gnol. « J’ai ren­con­tré Ru­di Gar­cia et nous avons par­lé de phi­lo­so­phie de jeu, a­t­il pour­sui­vi. Le foot n’est pas seule­ment ce que l’on voit ou la tech­nique. Il faut le res­sen­tir pour com­prendre. Pour moi L’OM est un club qui trans­pire le foot ».

« Avec une par­ti­ci­pa­tion à quatre Coupes du monde en tant que ti­tu­laire avec l’équipe d’espagne, et près de 20 ans au sein de clubs de ré­fé­rence comme le FC Bar­ce­lone et Bil­bao, An­do­ni ap­porte une ex­per­tise ex­cep­tion­nelle du foot­ball. Nous bâ­tis­sons en­semble la bonne équipe pour em­me­ner L’OM vers le suc­cès et de nou­veaux som­mets », a sa­lué Mccourt dans un com­mu­ni­qué.

Les chan­tiers de « Zu­bi » ? Flai­rer les bons coups dès le mar­ché d’hiver des trans­ferts (du 31 dé­cembre au 31 jan­vier), comme l’a dit Ey­raud : « Ce se­ra l’oc­ca­sion de sai­sir des op­por­tu­ni­tés, d’être à l’af­fût ».

Mais « Zu­bi » au­ra aus­si un oeil sur la for­ma­tion des jeunes, pour nour­rir l’équipe pre­mière et faire une plus va­lue en cas de vente. « La mis­sion se­ra de construire un club qui don­ne­ra la place aux en­fants de Mar­seille », a ré­su­mé Ey­raud.

L’an­cien por­tier basque pré­ sente des ré­fé­rences plus que so­lides. Di­rec­teur spor­tif de l’ath­le­tic Bil­bao entre 2001 et 2004, il est res­té plus de quatre ans di­rec­teur spor­tif du FC Bar­ce­lone, sous la pré­si­dence de San­dro Ro­sell puis de Jo­sep Ma­ria Bar­to­meu, du 2 juillet 2010 au 5 jan­vier 2015.

A l’ori­gine de ra­tés et sanc­tion­né par la Fi­fa

C’est pen­dant qu’il oc­cu­pait ce poste que le Bar­ca a rem­por­té le dou­blé Ligue des cham­pions ­ cham­pion­nat d’espagne, avec Pep Guar­dio­la comme en­traî­neur. Mais il fut aus­si à l’ori­gine de plu­sieurs re­cru­te­ments ra­tés lors de l’été 2014, dont ceux du la­té­ral bré­si­lien Dou­glas ou du dé­fen­seur belge Tho­mas Ver­mae­len, ar­ri­vé bles­sé. Et à la suite d’une sanc­tion in­fli­gée par la Fi­fa pour des in­frac­tions lors de trans­ferts de joueurs mi­neurs, qui in­ter­di­sait le Bar­ça de re­cru­ter jus­qu’en jan­vier 2016, Zu­bi­zar­re­ta avait été li­mo­gé, dé­but 2015.

« J’ap­prends à être un Mar­seillais, car il faut connaître, écou­ter les gens », a conclu « Zu­bi ». Avec Mccourt, il de­vra ap­prendre vite. ■

DUO. An­do­ni Zu­bi­zar­re­ta (à gauche) avec le nou­veau pré­sident de l’olym­pique de Mar­seille, Jacques-hen­ri Ey­raud.

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.