Ap­prendre le lan­gage cor­po­rel

Trois jours de cours don­nés par My­riam Ka­mion­ka

La Montagne (Brive) - - Brive Vivre Sa Ville - Ca­ro­line Gi­rard brive@cen­tre­france.com

Une pa­ren­thèse clas­sique s’est ou­verte au con­ser­va­toire, pour trois jours de stage avec un su­jet de l’opé­ra de Pa­ris, My­riam Ka­mion­ka.

«Quand on fait les cloches, on ap­puie le ta­lon au sol ». De­vant une quin­zaine de pas­sion­nées, My­riam Ka­mion­ka donne le ton. Su­jet à l’opé­ra de Pa­ris, elle s’est im­pro­vi­sée pro­fes­seur pour la pre­mière fois, le temps d’un stage or­ga­ni­sé par l’as­so­cia­tion Terp­si’corr. « J’ai tou­jours eu en­vie de trans­mettre mais je ne sa­vais pas de quelle ma­nière », té­moigne la dan­seuse.

Les clefs pour com­prendre son corps

Bai­gnée dans les cours de danse de­puis l’âge de 4 ans, elle a quit­té la barre trois jours durant pour la lais­ser à ses élèves. « Je ne con­nais­sais pas le ni­veau des filles, et toutes n’avaient pas le même lors des cours alors il fal­lait s’adap­ter. La barre, c’est tou­jours quelque chose de très ba­sique même pour les dan­seurs de très haut ni­veau, mais ce sont ces exer­cices qui per­mettent d’in­té­grer les choses à pen­ser ». Te­nir son corps, ou­vrir ses hanches, poin­ter les pieds… Tant de pe­tits conseils qu’elle dis­tille et ré­pète, de­vant de jeunes dan­seuses as­si­dues. « Il faut com­prendre la struc­ture de son corps, res­sen­tir les mou­ve­ments mus­cu­lai­re­ment, mettre des noms sur les par­ties du corps qu’elles sol­li­citent », pour­suit My­riam Ka­mion­ka. Des clefs qu’elle offre, après les avoir elle­même uti­li­sées durant toutes ses an­nées pas­sées au sein de l’opé­ra de Pa­ris, d’où elle s’est re­ti­rée de­puis peu.

« C’est une for­mule que nous vou­lons dé­ve­lop­per de plus en plus, ajoute Ca­ro­line Vi­tal, pro­fes­seur au sein de Terp­si’corr. Sa pré­sence va boos­ter les élèves. C’est un cours d’ex­cel­lente qua­li­té qui même pour moi, en tant que pro­fes­seur, ap­porte beau­coup ». À My­riam de conclure : « Ce qui est frus­trant, c’est de ne pas avoir de sui­vi. Il fau­drait ins­tau­rer des ren­dez­vous trois ou quatre fois dans l’an­née, pour les mo­ti­ver et pour voir leurs pro­gres­sions ». À bon en­ten­deur… ■

Pra­tique. Ren­sei­gne­ments pour les pro­chains stages de va­cances sco­laires au 06.86.75.51.02 ou à ca­ro­li­ne­vi­tal@wa­na­doo.fr

PHOTO : FRÉ­DÉ­RIC LHERPINIÈRE

AP­PREN­TIS­SAGE. Grand nom de l’opé­ra de Pa­ris, My­riam Ka­mion­ka a par­ti­ci­pé au stage or­ga­ni­sé par l’as­so­cia­tion Terp­si’corr, au sein du con­ser­va­toire.

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.