Le bi­lan de 40 ans de pou­voir

La Montagne (Brive) - - Corrèze Actualité -

Le Cré­pus­cule, c’est un texte, une adap­ta­tion et un su­jet. Cette conver­sa­tion entre De Gaulle et Mal­raux, le bi­lan po­li­tique de 40 ans de pou­voir, avec hu­mour et dis­tance. « De Gaulle est alors un homme bles­sé, re­ti­ré à La Boisserie, qui se met à écrire ses mé­moires ; il est seul face à son des­tin. Il y a quelque chose de très mé­lan­co­lique, même dans le dé­cor. Peu à peu, la mort de­vient très pré­sente dans le texte ; il y a une di­men­sion très exis­ten­tielle ». Il re­prend : « En même temps, on dé­couvre la di­men­sion vi­sion­naire de De Gaulle. La crise de l’eu­rope, des ci­vi­li­sa­tions, du ré­gime des par­tis, le mys­ti­cisme du XXIE siècle… Quand on en­tend le texte, on a l’im­pres­sion qu’il vient d’être écrit. Comme si De Gaulle an­non­çait Sar­ko­zy et Hol­lande ! Il est aus­si ques­tion du gaul­lisme. C’est un terme in­ven­té par Mal­raux ; au sens phi­lo­so­phie, c’est lui qui l’in­vente et ils en dis­cutent dans la pièce ». ■

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.