Saint-pan­ta­léon fait le tra­vail

L’ASSP vic­to­rieuse face à Bessines, hier, à Georges­au­ger (3­1)

La Montagne (Brive) - - Sports Football - Ma­thieu Rol

Clai­re­ment au des­sus dès le dé­but de ren­contre, les Cor­ré­ziens ont réa­li­sé une bonne opé­ra­tion, hier, face à Bessines (3-1). Les hommes de Dal­mon re­montent au clas­se­ment et comptent tou­jours deux matches en moins.

Comme at­ten­du, L’ASSP a vu son ad­ver­saire du jour dé­fendre et at­tendre son heure.

Celle­ci n’est ja­mais ve­nue, la faute à un Saint Pan ma­ture qui a su jau­ger l’or­ga­ni­sa­tion vi­si­teuse avant de se mon­trer des plus pi­quant.

Un pre­mier acte plein de ma­tu­ri­té

Ain­si, à la 25e mi­nute, Lherm pro­fi­tait d’un ca­viar de Du­teil dans le dos de la dé­fense bes­si­noise, pour ou­vrir la marque d’un sub­til bal­lon pi­qué par­des­sus le por­tier ad­verse (1­0, 25e ).

Preuve de confiance, L’ASSP ne re­cu­lait pas comme lors­qu’elle mène au score ha­bi­tuel­le­ment. Ain­si, Seyl­ler et sa patte gauche pro­fi­taient d’un coup de billard pour en­voyer une mer­veille de de­mi­vo­lée dans la lu­carne op­po­sée d’un im­puis­sant Rou­chaud (2­0, 31e).

La fin de la pre­mière pé­riode ap­pro­chait et les vi­si­teurs s’en sor­taient bien lorsque Lherm, après avoir bé­né­fi­cié de deux contres fa­vo­rables, voyait sa ten­ta­ tive re­pous­sée par la trans­ver­sale (39e).

Alors dé­con­te­nan­cés par le 3­5­2 plus of­fen­sif im­pro­vi­sé par les Haut­vien­nois à la pause, les Orange lais­saient l’ini­tia­tive du jeu à leurs ad­ver­saires.

Ain­si, à force de jouer avec le feu, les Cor­ré­ziens re­met­taient les Bes­si­nois dans le match en concé­dant un pe­nal­ty trans­for­mé par Ver­ri­naud (60e sp, 2­1).

Le maigre pu­blic de Georges­au­ger (CAB­ASM ex­cu­sant les ab­sents) trem­blait à peine que Gra­cien ins­cri­vait le but de la dé­li­vrance quelques mi­nutes plus tard (3­1 sp, 71e).

La messe était dé­jà dite lorsque Bous­quet man­quait de réus­site pour le 4­1. Mais l’es­sen­tiel était au ren­dez­vous, 4 points gla­nés, sans bles­sé ni sus­pen­sion, L’ASSP pou­vait conti­nuer de sa­vou­rer son pain blanc. ■

PHO­TO ASCAL PERROUIN

AVE­NIR. Moins en vue que lors de l’ex­ploit face à Cozes, le jeune joueur Ké­vin Epi­lous a tout de même ai­dé L’ASSP, hier, face à Bessines (3-1).

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.