DE PA­RIS-BER­CY An­dy Mur­ray a le nu­mé­ro 1 dans le vi­seur

À par­tir d’au­jourd’hui

La Montagne (Brive) - - Sports L'actu Nationale -

Même sans Ro­ger Fe­de­rer ni Ra­fael Na­dal, le Parisbercy 2016 ne manque pas de pi­quant : en plus des ha­bi­tuels der­niers ti­ckets à dis­tri­buer pour le Mas­ters, c’est la place de n° 1 mon­dial, à la por­tée d’an­dy Mur­ray, qui se­ra en jeu à par­tir d’au­jourd’hui.

Deux scé­na­rios se­raient fa­vo­rables au Bri­tan­nique. Il gagne pour la pre­mière fois de sa car­rière le der­nier Mas­ters 1000 de la sai­son et l’ac­tuel pa­tron du cir­cuit No­vak Djo­ko­vic ne joue pas la fi­nale. Ou il perd en fi­nale mais le Serbe, n° 1 mon­dial de­puis plus de deux ans, n’at­teint pas le der­nier car­ré.

Tout va très vite en ten­nis. Quand en juin Djo­ko­vic sou­le­vait à Ro­landGar­ros le der­nier tro­phée du Grand Che­lem man­quant à son pal­ma­rès, qui au­rait pu ima­gi­ner qu’il se­rait me­na­cé avant la fin de la sai­son ?

Mais les coups de spleen ne pré­viennent pas. Moins d’en­vie, moins de plai­sir à jouer, moins d’ar­deur au tra­vail et les ré­sul­tats flé­chissent. Pri­vé de son rêve de Grand Che­lem, le vrai, les quatre la même an­née, par sa dé­faite dès le troi­sième tour de Wim­ble­don, le Serbe a ac­cu­mu­lé les échecs : au pre­mier tour des JO, en fi­nale de L’US Open, puis en de­mi­fi­nale du Mas­ters 1000 de Shan­ghai.

Mur­ray s’est en­gouf­fré dans la brèche. De nou­veau cor­na­qué de­puis le mois de juin par Ivan Lendl, il ne perd pra­ti­que­ment plus.

Avec une telle confiance, on se dit que seule la fa­tigue pour­rait l’ar­rê­ter, d’au­tant que les concur­rents cré­dibles ne se­ront pas lé­gion en l’ab­sence de Fe­de­rer, bles­sé à un ge­nou de­puis juillet, et Na­dal, en panne d’ins­pi­ra­tion et de confiance, tous deux en va­cances an­ti­ci­pées.

Dans le camp fran­çais, on at­ten­dait Gaël Mon­fils, mais le Pa­ri­sien a dé­cla­ré for­fait en évo­quant une dou­leur in­ter­cos­tale au len­de­main de l’of­fi­cia­li­sa­tion de sa qua­li­fi­ca­tion pour le Mas­ters.

C’est donc Jo­wil­fried Tson­ga, le der­nier vain­queur tri­co­lore à Ber­cy en 2008, qui se­ra le meilleur es­poir, avec Ri­chard Gas­quet, vain­queur la se­maine der­nière à An­vers. ■

EN FORME. Vain­queur hier à Vienne, Mur­ray ar­rive confiant pour le tour­noi de Pa­ris-ber­cy.

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.