ET MAIN­TE­NANT ?

La Montagne (Brive) - - Le Fait Du Jour -

« La li­qui­da­tion avec pour­suite d’ac­ti­vi­té, ça veut dé­jà dire que les sa­la­riés conti­nuent à être payés jus­qu’au 21 juillet », ex­plique maître Bo­rie. Pour au­tant, pour­suite d’ac­ti­vi­té ne si­gni­fie pas re­prise im­mé­diate du tra­vail. Ce ne se­ra en tout cas pas le cas ce lun­di.

Des sa­laires payés par qui ? «À par­tir du mo­ment où il y a li­qui­da­tion, c’est l’as­su­rance gé­né­rale des sa­laires (AGS) qui prend en charge 45 jours de sa­laire : là, ça doit dé­jà payer juin, donc ça ira jus­qu’au 15 juillet. Après, il fau­dra trou­ver de l’ar­gent pour payer le reste. »

Quid des li­cen­cie­ments ? Jus­qu’au 21 juillet, au­cun sa­la­rié n’est li­cen­cié. « Si le 21, un plan de ces­sion est ho­mo­lo­gué, les li­cen­cie­ments peuvent alors in­ter­ve­nir se­lon le res­pect des formes et sous la res­pon­sa­bi­li­té des ad­mi­nis­tra­teurs ou du li­qui­da­teur. »

Qui se­ra li­cen­cié ? « GMD a dé­ter­mi­né pré­ci­sé­ment le nombre de postes re­pris par ca­té­go­ries pro­fes­sion­nelles. Par exemple, je re­prends trois comp­tables sur les cinq exis­tant. L’an­cien­ne­té, les charges de fa­milles, les han­di­caps… sont pris en compte et at­tri­buent un cer­tain nombre de points. » Que se passe-t-il en­suite d’ici le 1er sep­tembre, date avan­cée par

GMD pour la re­prise ? « Le vrai pro­blème ju­ri­dique est là. Les sa­la­riés re­pris res­te­ront sa­la­riés le temps que se fasse cette re­prise : il fau­dra bien que quel­qu’un les paie entre le 21 juillet et le 1er sep­tembre. »

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.