TEAM SKY : LE VOR­TEX, PRE­MIÈRE PO­LÉ­MIQUE DU TOUR

La Montagne (Brive) - - Tour De France 2017 -

COM­BI­NAI­SON. Le Tour de France tient sa pre­mière po­lé­mique liée à la com­bi­nai­son uti­li­sée lors du contre­la­montre de Düs­sel­dorf par quatre cou­reurs de l’équipe Sky, dont Ch­ris Froome Il leur est re­pro­ché par deux équipes (BMC et FDJ) d’avoir uti­li­sé un « ajout aé­ro­dy­na­mique » qui se­rait contraire au rè­gle­ment. Cet ajout porte un nom : le Vor­tex. Il s’agit de bandes de pe­tites billes d’air ré­par­ties sur les bras et les épaules et qui per­met­traient d’amé­lio­rer l’aé­ro­dy­na­misme et donc le gain de puis­sance. Et ce gain ne se­rait pas né­gli­geable ! D’après le Fran­çais Fré­dé­ric Grappe, di­rec­teur de la per­for­mance de la FDJ, de for­ma­tion uni­ver­si­taire et spé­cia­liste de la per­for­mance spor­tive, les cou­reurs de Sky au­raient ti­ré un avan­tage de 18 à 25 se­condes sur les 14 ki­lo­mètres en contre­la­montre de la pre­mière étape. « Le rè­gle­ment est très clair, a as­su­ré Grappe à un groupe de jour­na­listes. Il in­ter­dit tout ajout d’élé­ment aé­ro­dy­na­mique sur la com­bi­nai­son du cou­reur. Sky est clai­re­ment en in­frac­tion ».

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.