Le centre spor­tif de Bu­geat à la pointe de l’exi­gence du sport fran­çais

La Montagne (Brive) - - La Une - Ben­ja­min Pom­mier ben­ja­min.pom­mier@cen­tre­france.com

ES­PACE 1.000 SOURCES

Ni­ché sur le pla­teau de Mille­vaches, l’es­pace 1.000 Sources de Bu­geat fait of­fice de ré­fé­rence en ma­tière de pré­pa­ra­tion spor­tive. Les plus grands ath­lètes fran­çais et les équipes de France ont dé­jà po­sé leurs va­lises en haute Cor­rèze où cette se­maine, c’est le rug­by et le CABCL qui ont pris pos­ses­sion du centre spor­tif Alain­mi­moun.

«C’est loin, mais c’est beau ». La for­mule si­gnée Jacques Chi­rac alors en cam­pagne pour être ré­élu à la pré­si­dence fran­çaise en 2002 s’ap­pli­que­rait aus­si à mer­veille à l’es­pace 1.000 Sources de Bu­geat. D’au­tant qu’en 1989, l’an­cien pré­sident de la Ré­pu­blique, alors dé­pu­té de la cir­cons­crip­tion, avait pous­sé très fort pour l’ou­ver­ture de ce centre spor­tif.

Moins de trente ans plus tard, Bu­geat et ses 842 âmes jouissent dé­sor­mais d’une ré­pu­ta­tion qui n’est plus à faire. Les équipes na­tio­nales fran­çaises y prennent ré­gu­liè­re­ment leurs quar­tiers, ain­si que plu­sieurs équipes pro­fes­sion­nelles ve­nues des dif­fé­rents sports. Un mois de rug­by en conti­nu à Bu­geat

Foot­ball, rug­by, vol­ley, hand­ball etc, l’es­pace 1.000 Sources est ain­si en ca­pa­ci­té d’ac­cueillir tous les pu­blics sur les quelque 10 hec­tares du do­maine. Avec des for­mules « à la carte, en fonc­tion des be­soins », comme le sou­ligne le di­rec­teur du site, Phi­lippe Fey­tis.

Cette se­maine, Bu­geat s’est mise à l’heure ovale. Comme de­puis plu­sieurs an­nées, le CA Brive a ain­si po­sé ses va­lises en haute Cor­rèze pour une se­maine de stage en pen­sion com­plète.

Et si les joueurs bri­vistes confessent una­ni­me­ment avoir du mal à com­po­ser avec l’éloi­gne­ment du centre de toutes com­mo­di­tés, ces der­niers gardent tou­te­fois à l’es­prit l’ob­jec­tif d’un tel stage.

« C’est tou­jours spé­cial quand on vient à Bu­geat, sou­rit le ca­pi­taine du CABCL, Saïd Hi­rèche. Ce­la nous sort de notre confort du Sta­dium mais pour la co­hé­sion de notre groupe, c’est es­sen­tiel. C’est pré­cieux de pou­voir se re­trou­ver uni­que­ment entre nous et de vivre qua­si­ment 24 h sur 24 en­semble, cou­pés du monde ».

Avant le CA Brive, les équipes de France de rug­by à 7 fé­mi­nines et mas­cu­lines avaient aus­si pris pos­ses­sion des murs des 1.000 Sources afin de pré­pa­rer au mieux leurs échéances du cir­cuit mon­dial. Re­jointes en­suite par l’équipe de France fé­mi­nine à XV qui pré­pa­rait, elle, sa coupe du Monde en Ir­lande. Il y a trois ans, les fé­mi­nines à 7 fran­çaises avaient même cé­lé­bré la… nou­velle an­née à Bu­geat. Spé­cial.

Ma­na­ger de France 7 fé­mi­nin qui a pas­sé quinze jours à Bu­geat mi­juin, Fran­çois Du­bois­set avoue n’avoir que des re­tours po­si­tifs de ses troupes.

« L’iso­le­ment est un pro­blème le pre­mier jour et puis après, tout se passe très bien. Quand on vient à Bu­geat, ce n’est pas pour pas­ser du bon temps ou ve­nir en va­cances. On vient ici pour tra­vailler. Et les ins­tal­la­tions sont par­faites pour ce­la », ex­plique Fran­çois Du­bois­set. De Ted­dy Ri­ner à… Alain Mi­moun

Entre les deux ter­rains, les deux gym­nases mo­du­lables, les salles de mus­cu­la­tion et de boxe et l’es­pace de bal­néo­thé­ra­pie no­tam­ment, l’es­pace 1.000 Sources « a de quoi sa­tis­faire toutes les exi­gences », dixit Phi­lippe Fey­tis.

De­puis 2000, la dé­lé­ga­tion fran­çaise de boxe prend tou­jours ses quar­tiers en haute Cor­rèze pour pré­pa­rer les Jeux Olym­piques.

Des photos du re­gret­té Alexis Vas­tine gar­nissent les murs du hall d’en­trée du centre spor­tif, juste à cô­té de celles du double cham­pion olym­pique Ted­dy Ri­ner et d’un cer­tain Alain Mi­moun, dont le centre spor­tif porte le nom de­puis 2013.

Fran­çois Du­bois­set : « Quand on vient à Bu­geat, ce n’est pas pour des va­cances mais pour tra­vailler »

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.