Lions contre Blacks, épi­logue rê­vé pour « mar­quer l’his­toire »

La Montagne (Brive) - - Sports -

C’est le scé­na­rio rê­vé. Après une vic­toire par­tout, les Lions bri­tan­niques et ir­lan­dais re­trouvent les All Blacks de­main (9 h 35) pour un ul­time dé­fi : être les pre­miers de­puis 1994 à s’im­po­ser à Au­ck­land, et rem­por­ter leur pre­mière sé­rie en Nou­velle-zé­lande de­puis 1971.

Bat­tue en ou­ver­ture à Au­ck­land (15­30), la for­ma­tion de War­ren Gat­land ras­sem­blant les meilleurs joueurs an­glais, gallois, écos­sais et ir­lan­dais a pris sa re­vanche et s’est of­fert un suc­cès de pres­tige sa­me­di à Wel­ling­ton (24­21), bien ai­dée par l’ex­pul­sion dé­fi­ni­tive du centre ad­verse Son­ny Bill Williams avant la pre­mière de­mi­heure de jeu, pour une charge à l’épaule dans la tête d’anthony Wat­son.

Les Lions, en in­fli­geant aux Néo­zé­lan­dais leur deuxième dé­faite de­puis leur deuxième sacre mon­dial consé­cu­tif à l’au­tomne 2015, ont mis fin à près de huit ans d’in­vin­ci­bi­li­té à do­mi­cile des All Blacks, qui ne s’étaient plus in­cli­nés sur leur pe­louse de­puis 2009.

S’ils gagnent à Au­ck­land cette fois, ils ef­fa­ce­ront des dates bien plus an­ciennes : 1994, an­née de la der­nière dé­faite de la Nou­velle­zé­lande à l’eden Park, face à la France (2023), et 1971, an­née de leur seule sé­rie rem­por­tée dans l’ar­chi­pel.

« Nous avons tous conscience de l’im­por­tance de ce match et nous nous at­ten­dons à une grosse ré­ac­tion des All Blacks », a dé­cla­ré Gat­land.

Pour ce­la, on ne change pas une équipe qui gagne : le ma­na­ger néozé­lan­dais a re­con­duit les 23 hé­ros de Wel­ling­ton, une pre­mière de­puis 1993. Son ho­mo­logue Steve Han­sen, lui, a fait le pa­ri de la jus­tesse.

Blacks : deux no­vices, un re­ve­nant

Prin­ci­pale sur­prise du chef : Jor­die Bar­rett, frère ca­det de l’ou­vreur Beau­den, connaî­tra à 20 ans sa pre­mière ti­tu­la­ri­sa­tion à l’ar­rière, lui qui n’a pour toute ex­pé­rience avec les Blacks qu’une en­trée en jeu contre les Sa­moa (78­0).

Pri­vé de Son­ny Bill Williams, le sé­lec­tion­neur néo­zé­lan­dais a éga­le­ment of­fert une toute pre­mière ti­tu­la­ri­sa­tion à son rem­pla­çant à Wel­ling­ton Nga­ni Lau­mape, âgé de 24 ans.

Lau­mape for­me­ra la paire de centres avec An­ton Lie­nert­brown, plus jeune (22 ans) mais dé­jà plus ex­pé­ri­men­té (12 sé­lec­tions). En­fin, la star des Chiefs n’a dé­bu­té avec les Blacks qu’à l’été 2016…

Cette jeune garde ar­rière se­ra tou­te­fois en­ca­drée par deux ai­liers d’ex­pé­rience : Is­rael Dagg (64 sé­lec­tions) et Ju­lian Sa­vea, de re­tour après avoir été écar­té par Han­sen lors des deux pre­mières ren­contres.

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.