Ci­vils pris au piège

La Montagne (Brive) - - France & Monde -

Les forces ira­kiennes sou­te­nues par les États-unis s’achar­naient, hier, à dé­faire les der­niers dji­ha­distes re­tran­chés dans la vieille ville de Mos­soul où jus­qu’à 20.000 ci­vils res­tent pris au piège des com­bats et sont en « grand dan­ger » (photo AFP). Le groupe État is­la­mique (EI) res­pon­sable d’atro­ci­tés dans les zones sous son contrôle et d’at­ten­tats meur­triers dans le monde avait conquis en juin 2014, à son apo­gée, la ci­té sep­ten­trio­nale et de vastes pans de ter­ri­toire en Irak. Au­jourd’hui, il ne contrôle plus qu’un pe­tit ré­duit dans l’ouest de Mos­soul et quelques zones ailleurs dans le pays. Dans son der­nier car­ré dans la vieille ville dé­vas­tée de Mos­soul, L’EI conti­nue d’op­po­ser une ré­sis­tance fa­rouche en lan­çant no­tam­ment ses ka­mi­kazes, dont des femmes, contre les forces ira­kiennes. Les ci­vils sont pris dans les bom­bar­de­ments et les échanges de tirs. Les dji­ha­distes les ciblent s’ils cherchent à par­tir.

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.