La for­ma­tion mu­si­cale s’ouvre à la ren­trée aux en­fants au­tistes

La Montagne (Brive) - - La Une - Ma­thilde Ber­riot brive@cen­tre­france.com

Fran­çoise Do­rocq, di­rec­trice de l’as­so­cia­tion APTE Au­tisme, anime au con­ser­va­toire un stage de for­ma­tion sur l’au­tisme et la mu­sique.

Per­mettre à des en­fants en si­tua­tion de han­di­cap au­tiste de jouer de la mu­sique, c’est le pa­ri qu’ont dé­ci­dé de re­le­ver trois pro­fes­seurs bri­vistes du con­ser­va­toire. Grâce à Fran­çoise Do­rocq, fon­da­trice de la mé­thode pé­da­go­gique DOLCE, Anne Wyns, pro­fes­seur de pia­no, Fré­dé­ric Va­ly, en­sei­gnant d’ac­cor­déon, et An­toine Mas, pro­fes­seur de per­cus­sion et cris­tal ba­schet, se sont lan­cé le dé­fi de trans­mettre l’ap­pren­tis­sage de la mu­sique à un pu­blic fra­gi­li­sé qui n’y avait pas ac­cès jus­qu’à pré­sent.

Un com­bat ci­toyen

Pour Fran­çoise Do­rocq, il n’est pas né­ces­saire que les vo­lon­taires aient dé­jà été confron­tés au thème de l’au­tisme au préa­lable, l’im­por­tant étant d’ap­prendre du­rant une for­ma­tion d’une se­maine, à com­prendre cette pa­tho­lo­gie et à en com­battre l’image ac­tuel­le­ment vé­hi­cu­lée dans la so­cié­té. « J’y vois une op­por­tu­ni­té de sor­tir ces en­fants de leur iso­le­ment, ex­plique Anne Wyns. À 20 ans je ne sais pas si j’au­rais pu me lan­cer là­de­dans, mais main­te­nant, avec l’ex­pé­rience de l’en­sei­gne­ment que j’ai pu ac­qué­rir, je me sens prête ».

Par cette ini­tia­tive, tous sou­haitent lut­ter contre les pro­blèmes d’ac­cueil des en­fants han­di­ca­pés dans des struc­tures cultu­relles. « J’ai dé­jà eu des ex­pé­riences avec un en­fant au­tiste, mais c’est très dif­fi­cile sans for­ma­tion », af­firme An­toine Mas. Alors, au fil d’anec­dotes ac­cu­mu­lées du­rant des an­nées de mé­tier, Fran­çoise Do­rocq sen­si­bi­lise son pu­blic en­thou­siaste aux en­jeux liés à l’ou­ver­ture de classes au­tistes dans des or­ga­nismes sco­laires, spor­tifs et cultu­rels. Pour Fré­dé­ric Va­ly, il est es­sen­tiel de « pou­voir trans­mettre la mu­sique à n’im­porte qui, de ne pas avoir de bar­rière dans notre mé­tier ».

La tâche ne s’an­nonce pas tou­jours évi­dente, puis­qu’il s’agi­ra de per­son­na­li­ser l’en­sei­gne­ment au mieux pour chaque en­fant, se­lon dif­fé­rentes mé­thodes pé­da­go­giques et en aban­don­nant les fon­da­men­taux : pas de sol­fège, ni de mé­tro­nome.

Sur les quatre places dis­po­nibles à la ren­trée, trois en­fants sont dé­jà ins­crits. Une liste d’at­tente de­vra sû­re­ment être ins­tau­rée pour la ren­trée 2018.

INS­TRU­MENTS. La for­ma­tion com­porte à la fois de la pra­tique et du théo­rique. PHO­TO FRÉ­DÉ­RIC LHERPINIERE

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.