Sté­phane Bou­ry, les ar­ri­vées sont de­ve­nues son rayon

La Montagne (Brive) - - Le Fait Du Jour - Xa­vier Georges

Il y a un an, Sté­phane Bou­ry a réa­li­sé son rêve. Res­pon­sable des sites « Ar­ri­vée » sur le Tour de France, le Li­mou­geaud voyait la Grande Boucle faire étape chez lui, à Li­moges, sur ses terres.

Une ar­ri­vée qu’il avait ima­gi­née de­puis long­temps, de­vant la mai­rie de Li­moges, et qui a été à la hau­teur de ses at­tentes. « C’était un chal­lenge et c’est un ma­gni­fique sou­ve­nir, avoue l’an­cien cham­pion de France de contre­la­montre par équipes ama­teur. J’en rê­vais mais ja­mais, quand j’étais plus jeune, je n’au­rais pen­sé construire une ar­ri­vée comme ça à Li­moges. C’était émou­vant et une fier­té ».

Un an a pas­sé et Sté­phane Bou­ry a de­puis mis en forme l’en­semble des ar­ri­vées sur le Tour de France 2017. Avec tou­jours le même sens du dé­tail et de la pré­ci­sion.

« Pas droit à l’er­reur »

« Comme dit Ch­ris­tian Prud­homme (le pa­tron du Tour), le mi­ni­mum exi­gé c’est l’ex­cel­lence, sou­ligne ce­lui qui tra­vaille chez ASO de­puis 17 ans. La dif­fi­cul­té, c’est que ce­la change chaque jour avec chaque jour des pro­blé­ma­tiques dif­fé­rentes. Mais le se­cret d’une bonne ar­ri­vée, c’est d’avoir pen­sé à tout, d’avoir tout ima­gi­né et ré­flé­chi aux moindres dé­tails. On n’a pas droit à l’er­reur ».

Mé­ti­cu­leux, Sté­phane Bou­ry vé­ri­fie chaque ma­tin une der­nière fois à scoo­ter le site de l’ar­ri­vée du jour. Afin de bien s’as­su­rer que tout est en place. Et s’il a une crainte, c’est plus qu’« une chute des cou­reurs gâche la beau­té de l’ar­ri­vée ».

Pour l’an­cien cham­pion du Li­mou­sin, l’ar­ri­vée la plus dure à mettre en place a sans doute été celle me­nant à Fin­haut­emos­son, en Suisse, l’an pas­sé, « parce que c’était au cor­deau et qu’il n’y avait pas beau­coup de place ». Mais Sté­phane Bou­ry ne cache pas qu’il est « fier de toutes [ses] ar­ri­vées ». Et avec une pe­tite place par­ti­cu­lière pour celle de Li­moges.

PHOTO BRI­GITTE AZZOPARD

SOU­VE­NIR. L’an pas­sé, Sté­phane Bou­ry avait réa­li­sé son rêve en réa­li­sant l’ar­ri­vée à Li­moges de­vant la mai­rie.

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.